Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

L'info de la semaine en bref (+ podcast)

Vie professionnelle - vendredi 15 janvier 2021 12:07
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Couvre-feu généralisé sur tout le territoire à 18 heures à partir du 15 janvier et nouvelles mesures d'aide aux entreprises — À Paris, l'hôtellerie de luxe est dans la tourmente — La Liste annonce son palmarès 2021 mais pas le classement des 1000 meilleurs restaurants du monde...







L'actu de la semaine en bref

Jeudi 14 janvier, le premier ministre Jean Castex, accompagné d’Olivier Véran, Bruno Le Maire, Jean-Michel Blanquer, Elisabeth Borne, Roselyne Bachelot et Frédérique Vidal ont tenu une conférence de presse lors de laquelle ils ont exposé les prochaines restrictions sanitaires ainsi que de nouvelles aides pour les entreprises. Le couvre-feu à 18 heures, actuellement en vigueur dans 25 départements, est donc étendu à l’ensemble du territoire français à partir du 15 janvier et pour au moins quinze jours. L’exécutif ne pouvant pas donner de visibilité aux entreprises, le soutien économique durera aussi longtemps que nécessaire. Le pilier de cette aide restera le fonds de solidarité. En ce qui concerne les 650 000 prêts garantis par l’État contractés par les entreprises, le remboursement pourra être différé d’un an.

 

Entre l’absence de clientèle internationale, le secteur de l’événementiel à l’arrêt, les confinements et autres couvre-feux qui se succèdent, l’hôtellerie de luxe parisienne souffre. Devant la chute de la fréquentation, les licenciements et les  fermetures d'établissements sont de plus en plus fréquents dans l'hôtellerie haut de gamme de la capitale.

Parmi les premiers à avoir déclaré forfait, l’hôtel W Paris-Opéra (IXe), déjà impacté par les manifestations des gilets jaunes et les grèves de transports en 2019. L’établissement est désormais fermé définitivement, laissant une centaine de salariés sans emploi. D’autres hôtels de luxe de la capitale ont dû licencier, eux aussi. À l’instar du Westin Paris Vendôme (Ier), qui supprime 167 emplois sur 351. Même scénario pour le Hyatt Regency Paris Etoile (XVIIe), avec 192 suppressions de postes, pour le Méridien Etoile (XVIIe) avec 254 licenciements, ou encore pour le Hyatt Louvre (Ier) avec 29 salariés désormais sans travail. Chez Accor, le président-directeur général Sébastien Bazin a annoncé “un plan de restructuration visant 200 millions d’économies et incluant la suppression de 1 000 à 1 200 emplois”.

 

La Liste a décidé de ne pas publier son classement annuel des 1 000 meilleurs restaurants du monde, mais de créer 10 prix spéciaux qui récompensent les chefs qui ont su s'adapter et innover pendant la pandémie. Parmi les chefs récompensés : Florent Ladeyn, chef locavore engagé, reçoit le prix de la nouvelle destination gastronomique, Olivier Nasti, le prix de l’innovation, Simone Zanoni, le prix de l’Innovation digitale, Nadia Sammut, le prix de la responsabilité éthique et environnementale, l’opération 'Les chefs avec les soignants', emmenée par Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Élysée, et le journaliste Stéphane Méjanès, le prix de la solidarité. Mory Sacko est nommé nouveau talent de l’année.

L'article qui intéresse

 

Congés payés : la date la date limite de prise des 10 jours va être repoussée au 7 mars

SOS Experts : la sélection de la semaine

Quel calcul effectuer pour le fonds de solidarité de décembre avec vente à emporter ? Réponse sur Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter

Facebook

Conjoncture : la reprise sera lente et s’accompagnera de changements radicaux, sur Facebook

Twitter

Six restaurants routiers autorisés à rouvrir en Haute-Loire, sur Twitter

Instagram

François Pipala : "J'ai toujours donné le meilleur de moi-même", sur Instagram

Youtube

Le cri d’alarme du gérant du Cosy, à Paris, menacé d’expulsion, sur Youtube


#Recap



Journal & Magazine
Services