×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Le sommelier Philippe Faure-Brac à la rencontre de la jeune génération

Vie professionnelle - vendredi 12 janvier 2018 12:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Lyon (69) À l'occasion de son assemblée générale, l'Association des sommeliers lyonnais et Rhône-Alpes a organisé une rencontre entre le meilleur sommelier du monde et une trentaine de jeunes suivant une formation de sommellerie dans la région.



Le sommelier Philippe Faure-Brac au milieu d'une trentaine de jeunes en formation sommellerie
Le sommelier Philippe Faure-Brac au milieu d'une trentaine de jeunes en formation sommellerie


Depuis plusieurs années, l'Association des sommeliers lyonnais et Rhône-Alpes (Aslera) s'est donné pour mission d'accompagner les futurs sommeliers et sommelières dans leur formation et leurs premiers pas professionnels. La présence, cette année, à l'association générale de Philippe Faure-Brac, meilleur sommelier du monde en 1992, et président de l'Union de la sommellerie française, était l'occasion d'organiser une rencontre unique avec la nouvelle génération. 

Ainsi, une trentaine de jeunes élèves en formation complémentaire de sommellerie au sein des lycées professionnels de Dardilly (Rhône) et de Tain-l'Hermitage (Drôme) ont pu échanger avec ce professionnel réputé. "Rencontrer la nouvelle génération me paraît indispensable. Moi-même, je me souviens d'une rencontre exceptionnelle avec Paul Bocuse quand j'étais jeune. À l'époque, j'étais élève au lycée hôtelier de Nice et il était venu nous parler de son métier. Cela m'a marqué à tout jamais", assure Philippe Faure-Brac.


Opportunités professionnelles

Curieux, les élèves ont ainsi pu questionner le professionnel sur différentes thématiques : comment réussir dans le métier, comment préparer le concours de meilleur sommelier du monde, faut-il s'entraîner constamment même lorsqu'on est un sommelier aguerri...

"Cet échange me permet [de comprendre] les attentes et les doutes des jeunes d'aujourd'hui. Et puis, si je leur apporte des réponses concrètes, mes conseils ne concernent pas que le vin. Pour moi, le savoir-être, c'est à dire l'attitude, les valeurs..., compte autant que le savoir-faire. Mais surtout, ma mission est de leur donner envie de s'accomplir dans ce métier. Car les opportunités professionnelles sont nombreuses, et beaucoup d'offres d'emplois ne sont pas pourvues faute de candidats. C'est un secteur qui offre de belles perspectives de carrière", souligne Philippe Faure-Brac.

 #PhilippeFaureBrac

Stéphanie Pioud
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services