×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Attentats de Paris : Témoignage de Francis Palombi, président de la Confédération des Commerçants de France

Vie professionnelle - lundi 23 novembre 2015 16:52
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Francis Palombi.
Francis Palombi.

Vendredi 19 novembre, la Confédération des Commerçants de France (CDF) a été reçue au Ministère des finances par Martine Pinville et Emmanuel Macron. Son président, Francis Palombi, annonce les premières tendances (tous secteurs confondus alimentaires et non-alimentaires) suite aux attentats du 13 novembre : "93 % des commerçants indépendants ont affirmé avoir ressenti un impact négatif sur leurs activités suite aux attentats du 13 novembre. En termes de fréquentation, 31 % des commerçants notent une baisse de 10 à 30 % ; 42 % une baisse de 31 à 50 % et même 17 % une baisse de fréquentation de 51 à 70 %. En termes d'évolution du chiffre d'affaires, la tendance est similaire, car 35.5 % des commerçants interrogés notent une baisse de leur CA de 10 à 30 % ; 43 % une baisse de 31 à 50 % et 13 % des commerçants notent une baisse de 51 à 70 %. Enfin, 15 % des détaillants indépendants ont été concernés par l'annulation d'une manifestation dans leur ville, qu'ils approuvent pour 65 % d'entre eux". Pendant cette réunion, certains points ont été abordés, comme l'échelonnement du paiement du RSI et de l'URSAFF en fin d'année ou encore la mise en place d'aides financières par la Mairie de Paris pour le secteur de l'hôtellerie-restauration. La Confédération a envoyé un questionnaire à l'ensemble de ses fédérations afin d'avoir un retour chiffré sur une semaine. Ce sondage sera remis au Ministère dès mercredi soir.


Hélène Binet
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services