×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Édito du journal n° 3458 du 6 août 2015 : "À garder en mémoire"

Vie professionnelle - mercredi 5 août 2015 10:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


 

Le Negresco a vécu sans doute les pires heures de son existence, devant affronter, cet été, une longue coupure d'électricité alors que l'établissement niçois était quasiment complet. Sur sa page Facebook, ERDF annonçait dès le 1er juillet qu'elle "pré-mobilisait ses équipes spécialisées et ses entreprises partenaires, pour faire face aux conditions climatiques caniculaires exceptionnelles. (…) Ces fortes chaleurs cumulées sur plusieurs jours et même la nuit peuvent mettre en contrainte certains éléments des ouvrages souterrains (télécoms, internet, électronique et électricité). Les zones urbaines sont potentiellement les plus touchées". S'il y a un semblant d'explication technique, il est quand même surprenant de constater que le générateur livré après maints appels ne soit pas du bon format (lire ci-contre). Il est 20 heures et la coupure, qui a commencé à 13 h 40, le 9 juillet, n'est toujours pas résolue. Que le temps a dû paraître long et court à la fois, pour l'encadrement et pour le personnel, avec d'un côté, une clientèle exigeante à qui l'on doit des réponses et des solutions immédiates, et de l'autre une gestion à vue - ou plutôt, à la chandelle - d'une situation en cascade, qui ira de mal en pis. L'électricité n'a été totalement rétablie que le vendredi après-midi. Pierre Bord, le directeur du Negresco, insiste sur l'élan de solidarité du personnel. Preuve d'un état d'esprit tourné vers l'accueil, au service du client, mais aussi d'un outil de travail respecté et défendu. Saluer haut et fort l'implication de toute l'équipe s'impose aujourd'hui. La suite sera d'ordre juridique, la perte d'exploitation et les préjudices étant réels. Aucun établissement n'est à l'abri de ce type de sinistre. En revanche, pour prétendre à un dédommagement, il faut avoir souscrit une garantie perte d'exploitation. À garder en mémoire.

Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Matériels et équipements en CHR : faire son choix
par Jean-Gabriel du Jaiflin
Services