×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Le SNRTC publie son manifeste de la restauration

Vie professionnelle - jeudi 28 mai 2015 16:49
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Michel Morin, président du SNRTC.
Michel Morin, président du SNRTC.

Dégradation continue de l'activité, exaspération face à la prolifération des lois, réglementations à contre-courant des besoins : le Syndicat national de la restauration thématique et commerciale (SNRTC) a mis noir sur blanc l'exaspération et l'inquiétude de ses membres. « Les réformes successives (…) se font au mépris des règles les plus élémentaires du bon sens » dénonce l'organisation qui revient sur toutes les hausses successives dont le secteur a fait l'objet ces toutes dernières années. « Notre chiffre d'affaires connaît une diminution moyenne de 7% sur la période janvier 2010/octobre (chiffres de l'Insee). » Le SNRTC pointe du doigt une multitude de réformes inappropriées ou stériles. « Chaque nouvelle brique, réglementaire ou législative que nous devons mettre en place dans nos établissements, nous prive du temps et de l'énergie nécessaires à consacrer à la conception d'une offre plus adaptées à nos clients pour leur assurer un meilleur service. » Le ras-le-bol est réel et mène tout droit à la case "destruction des emplois" déplore le SNRTC qui réclame un moratoire immédiat sur les projets de réformes à venir. Il vient d'adresser son manifeste au Président de la République, au premier ministre et à l'ensemble des parlementaires.
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services