×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Les Cuisineries plaident en faveur de l'artisan cuisinier

Vie professionnelle - mercredi 30 juillet 2014 15:30
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Lors de sa rencontre avec Carole Delga, ministre chargé du Commerce et de l'Artisanat, Claude Izard, président de l'association française des Cuisineries a défendu, la reconnaissance de l'artisan cuisinier grâce à l'inscription au répertoire des métiers.



Claude Izard président des Cuisineries et carole Delga secrétaire d'état chargé du commerce et de l'artisanat
Claude Izard président des Cuisineries et carole Delga secrétaire d'état chargé du commerce et de l'artisanat


Jeudi 24 juillet, Carole Delga a fait la promotion du « fait maison » aux élus et aux professionnels dans le restaurant L'Oustal del Barry à Najac (12).  En juin dernier, Le chef Rémy Simon s'était vu remettre par le président de l'association française des cuisineries, Claude Izard la  plaque « 100% maison ».

L'occasion pour le président des Cuisineries de présenter à la secrétaire d'Etat, l'engagement historique des Cuisineries pour une restauration de qualité transparente. 

Après avoir salué l'initiative du label « fait maison », qui a le mérite de donner une définition du « fait maison »,  Claude Izard n'a pas manqué de rappeler sa volonté de tendre vers une reconnaissance de la dimension 100% artisanale du métier à travers l'inscription au répertoire des métiers, combat qu'il mène depuis 30 ans. Il espère désormais que le travail accompli par les Cuisineries serve de référence à cette mutation tant attendue.
Pascale Carbillet

Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Evaluer, acheter et vendre un fonds de commerce en CHR (avec tableur d’estimation)
par Jean Castell
Services