×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Remise des trophées aux cinq gagnants du Prix Heineken France S.A.S.

Vie professionnelle - vendredi 2 mai 2014 11:39
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Les cinq projets récompensés par le prix Heineken France S.A.S. ont été dévoilés mercredi 30 avril. Chaque porteur de projet a reçu un chèque de 10 000 euros.



« Avec le lancement de ce prix, Heineken France s'inscrit comme un des acteurs majeurs du dynamisme de nos régions, tout en réaffirmant sa position de partenaire clé dans l'accompagnement de la réussite professionnelle des gérants ou futurs gérants de café » a rappelé Pascal Sabrié, président d'Heineken France, lors de la présentation, mercredi 30 avril, des cinq projets récompensés par l'édition 2014 du trophée. Le « prix Heineken S.A.S. pour des cafés brasseurs de vie dans nos régions » vient en aval du Forum Citoyen organisé en 2010 par le brasseur et qui avait pour objectif d'identifier de nouvelles stratégies destinées à sauver les cafés. Ici, il s'agit d'apporter une aide directe aux entrepreneurs qui créent ou améliorent un établissement. Les projets doivent faire preuve d'innovation, prendre en compte le lien social et être économique performants. Heineken a reçu pour cette première édition une cinquantaine de candidatures. Pour les départagés, un jury de « personnalités expertes » et d'horizons différents a été réuni : Guillaume Bapst, fondateur et directeur de l'association nationale de développement  des épiceries solidaires, Jean Girardon, vice-président de l'Association des maires de France, Jean-Marie Gourio, écrivain et scénariste, auteur des Brèves de Comptoir, Roland Héguy, président confédéral de l'Umih, Benoît Liger-Belair, responsable du pôle Programmes Régionaux (Agence pour la création d'entreprises), Khristelle Robic, secrétaire générale d'Heinken France, Lucie Arnoux, directrice du marché consommation hors domicile d'Heineken Entreprise et Olivier Rey, directeur commercial de France Boissons. La France a été découpée pour l'occasion en cinq grandes régions, donnant ainsi une dimension particulière au concours avec cinq gagnants à la clé, chacun recevant un chèque de 10 000 euros. Soit une dotation totale de 50 000 euros. « Heineken France joue un rôle moteur dans le soutien financier à la création d'établissements, sous forme de cautions simples ou solidaires, dont le montant des encours s'élève en moyenne à 220 millions d'euros.  La démarche permet de facilité l'obtention d'un emprunt auprès d'une banque » indique le brasseur qui aide financièrement 7 300 établissements.

Les cinq projets récompensés

Région Est : Chez Paulette, Julien Bortolotti. « Ancien ingénieur du son, Julien Bortolli, 27 ans, a repris l'affaire créée par ses grands-parents il y a 52 ans. Il souhaite aujourd'hui exposer des artistes locaux. Véritable lien entre les générations, ce lieu a su se renouveler pour offrir aux artistes une plateforme d'expression. »

Région Ouest : La Brasserie Béarnaise,  Frédéric Lafabrie , Julien Sabouraud et Jean-Baptiste Mercier. « Ces trois jeunes trentenaires ont décidé de créer à Pau une microbrasserie où se côtoient un espace de production et un espace bar /dégustation. Leur ambition : développer la culture de la bière dans la région paloise, en proposant à leurs clients de découvrir des bières artisanales de qualité,  made in Béarn. »

Région Nord-Bretagne : Le Sarah B, Eric Gérardin. « Créé en 2007 par Eric Gérardin, le Sarah B est un café-cabaret. A l'affiche : concerts, pièces de théâtre, bals tango, improvisations théâtrales, sessions irlandaises, bibliothèque, soirées jeux de société, le tout agrémenté depuis 2009 d'une offre restauration. Ce concept convivial attire une clientèle mélangée venue des quatre coins du Morbihan. Son projet : apporter de la modernité dans la conception du lieu pour continuer à attirer toutes générations. »

Région Centre-Sud : Le Café Pascal, Serge Ricou. « Cet ancien rugbyman fait le choix de se reconvertir comme patron d'établissement à 29 ans et crée, en 1998, le Café Pascal à Clermont-Ferrand. L'établissement, qui fait peau neuve aujourd'hui, rassemble autour du zinc une clientèle variée d'amateurs de bière et de soirées sportives et musicales. Le pub anglo-saxon revisité. »  

Région Ile-de-France : L'Alsacien, Jaques-Henri Strubel et Alexandre Hidier. « Diplômés de l'Ecole des dirigeants et créateurs d'entreprises (EDC), tous deux réalisent aujourd'hui leur rêve : ouvrir un établissement convivial, au coeur de Paris, mettant à l'honneur l'art culinaire alsacien autour d'un bar à flammekueche.  Très actifs, ils ont également créé leur association humanitaire, la Cravate solidaire, qui met à disposition des tenues professionnelles pour les personnes en réinsertion. »

 
Sy.S.