×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

La Consigne GreenGo crée un système de consigne en réseau

Restauration - mardi 19 avril 2022 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

75 - Paris L'entreprise a développé un réseau de 75 restaurants partenaires à Paris. Son credo ? Un mode de consigne simple, compétitif et pratique.



La Consigne GreenGo fédère un réseau de restaurants sans emballages jetables.
© DR
La Consigne GreenGo fédère un réseau de restaurants sans emballages jetables.

En 2050, si rien n’est fait, 12 milliards de tonnes de déchets en plastique auront été accumulés sur la planète, d’après les projections de la Fondation Ellen MacArthur. Le poids du plastique dans les océans sera alors égal ou supérieur à celui des poissons. Face à cette situation alarmante, la loi Agec (Anti-gaspillage et pour une Économie circulaire) prévoit la fin progressive des produits en plastique à usage unique dans l’Hexagone, d’ici à 2040. De son côté, Paris s’est fixé un objectif encore plus ambitieux : devenir une ville sans plastique à usage unique dès 2024. C’est dans le cadre d’un appel à projets lancé par la Mairie du Xe arrondissement que La Consigne GreenGo a mis en place, depuis juin 2021, un astucieux système de consigne, à destination des restaurants et de la grande distribution. “La consigne peut se heurter à certaines réticences. Nous avons pensé notre fonctionnement afin de surmonter ces freins”, note Iris Konrad, responsable communication de La Consigne GreenGo.


Facilité d’usage et compétitivité

Un système de consigne doit d’abord être simple d’utilisation. “Les clients téléchargent l’application mobile La Consigne GreenGo. L’inscription est ultra-rapide. Ils montrent ensuite leur identifiant en caisse et rapportent leur emballage sous un mois, dans n'importe quel point de collecte du réseau. Il était très important de faciliter le retour des contenants grâce à un maillage dense”, explique la jeune femme. Les restaurateurs, de leur côté, téléchargent une application avec “un clic pour consigner et un clic pour déconsigner”. Sur le chapitre du nettoyage, “la majorité des restaurateurs ont fait le choix de s’occuper du lavage en interne”.

Autre facteur clé : un prix compétitif. La Consigne GreenGo est gratuite pour les clients. Seule une caution de 10 € est exigée, au cas où l’emballage ne serait pas rendu dans les délais. Les restaurateurs, quant à eux, sont prélevés d’un montant de 20 à 30 centimes dès qu’un contenant est scanné pour être consigné. “On ne facture qu’à l’usage”, précise-t-elle.

Enfin, les contenants en verre, prévus pour résister à la chaleur, sont empilables afin d’éviter les problèmes de stockage.

Aujourd’hui, la start-up travaille principalement dans trois arrondissements parisiens (IIe, IXe et Xe), auprès de 75 restaurants indépendants partenaires et 7 adresses de grande distribution. L’enseigne Poké Bar et sa dizaine de points de vente viennent également d'avoir recours à La Consigne GreenGo pour leurs ventes à emporter. “Pour faciliter l’usage de la consigne, on fournit des affiches et des bornes de collecte s’il y a assez de place. On vient sensibiliser les clients et leur expliquer le fonctionnement de l’application”, indique la spécialiste.

Sans surprise, ce sont les “établissements les plus engagés (bio, circuits-courts…), la clientèle féminine et les jeunes qui sont les plus favorables à ce genre d’initiative”.

 

#Consigne #Contenants


Violaine Brissart
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services