×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Amaury Bouhours, l'étoile montante du Meurice

Restauration - jeudi 17 mars 2022 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

75 - Paris Ancien chef-adjoint du Meurice-Alain Ducasse, Amaury Bouhours est désormais en charge de la table doublement étoilée du palace.



Depuis deux ans, Amaury Bouhours est en charge de la table doublement étoilée Le Meurice-Alain Ducasse.
© Dorchester Collection
Depuis deux ans, Amaury Bouhours est en charge de la table doublement étoilée Le Meurice-Alain Ducasse.

Après quinze ans passés aux côtés d’Alain Ducasse, Amaury Bouhours était le candidat idéal pour pérenniser la philosophie du chef au restaurant doublement étoilé du palace parisien Le Meurice (Ier). De ses premières armes au Louis XV-Alain Ducasse (Monaco) en tant que stagiaire, à commis puis chef de partie auprès de Christophe Saintagne au restaurant du Plaza Athénée (Paris, VIIIe), le chef s’est formé auprès des meilleurs.

J’étais un enfant hyperactif, se remémore le chef, âgé de 33 ans. Dès 14 ans, j’ai quitté le collège pour faire l’école hôtelière. Rapidement, j’ai compris que j’avais des facilités en cuisine.” Après le Louis XV, Amaury Bouhours intègre plusieurs restaurants du chef Ducasse, avant de rejoindre les cuisines du restaurant Le Meurice-Alain Ducasse, en tant que chef de cuisine sous l’égide de Jocelyn Herland. Lorsqu’Alain Ducasse décrit son protégé, il dit de lui qu’il était “un choix naturel, incarnant la jeune génération et la nouvelle étape de la cuisine de l’essentiel, qui exprime l’authenticité des produits”.

Privilégier les circuits courts

Aujourd’hui, tous deux définissent au Meurice une cuisine presque brute, mais d’une grande subtilité. La nouvelle carte n'est plus composée que de deux menus, baptisés Collection et Découverte. Tous deux sont composés de plats percutants : les Huîtres Princesse de Kermancy, la Daurade de Noirmoutier à peine cuite, betterave, yaourt fumé, le Homard bleu croustillant, fenouil, coing, ou encore la Poularde de Culoiseau rôtie, carotte, pollen, shiso.

Amaury Bouhours réaffirme également la volonté du palace de privilégier les circuits courts et les fournisseurs locaux. La crise sanitaire a d’ailleurs été l’occasion d’entamer une réflexion sur les achats en cuisine : “Éleveurs, pêcheurs, producteurs, nous les avons tous soutenus durant la pandémie. (…) Aujourd’hui, notre promesse est d’utiliser a minima 95 % de produits français dans nos cuisines.” La nouvelle carte est le résultat du travail d’une équipe en symbiose : le chef pâtissier Cédric Grolet, son adjoint François Deshayes, ou encore le chef sommelier Gabriel Veissaire. Avec Amaury Bouhours, le voyage culinaire ne peut que se poursuivre.

 

#Meurice #AmauryBouhours #AlainDucasse


Mylène Sacksick
Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Stratégie de marque : les outils pour développer votre hôtel
par Youri Sawerschel
Services