×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Vallée de la gastronomie : Frédéric Doucet propose une immersion en Charolais

Restauration - lundi 5 juillet 2021 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Charolles (71) En rejoignant la Vallée de la gastronomie inaugurée en mai dernier, le chef étoilé Frédéric Doucet souhaite faire rayonner sa maison mais aussi tous les acteurs du "bien vivre et du bien manger" en Charolais, en proposant aux clients une expérience originale et totalement personnalisée.



Les clients peuvent visiter le jardin du chef situé à 300 m du restaurant et comprendre la permaculture.
© Myriam Henry
Les clients peuvent visiter le jardin du chef situé à 300 m du restaurant et comprendre la permaculture.

Le 11 mai dernier était officiellement lancée la Vallée de la gastronomie, un axe gourmand entre Dijon et Marseille devenu une marque à part entière qui propose aux voyageurs une sélection de bonnes adresses (restaurants, producteurs, agriculteurs, artisans...) le long des 620 km. Une initiative à laquelle a immédiatement adhéré la maison Doucet, table étoilée à Charolles (Saône-et-Loire) et Relais & Châteaux depuis 2016. “J'ai trouvé que l'idée de réunir des destinations et des artisans de qualité séduisante, explique Frédéric Doucet, et j'ai tout de suite dit oui. Cela rejoint les valeurs que nous défendons : lien, transmission du savoir-faire, expériences inédites à partager avec les clients. Et tout simplement, le bien vivre.”

 

“La Vallée de la gastronomie, c'est mettre un nom sur des expériences que nous proposons spontanément ”

Repêché”, comme s'en amuse le chef propriétaire, “car l'hôtel-restaurant se trouvait au-delà des 50 km de l'autoroute” qu'exige la charte, les visiteurs peuvent aujourd'hui bénéficier d'une “immersion au cœur du Charolais” avec Frédéric Doucet et son équipe, à travers une visite du potager en permaculture, une rencontre avec un producteur ou un artisan local, des astuces en cuisine ou encore, en option, un déjeuner dans les airs. “L'objectif pour le client est de vivre un moment d'exception et de voir qu'on lui prête de l'attention, explique Frédéric Doucet, comme lorsque j'emmène un client en cuisine pour lui montrer une astuce de cuisson parce qu’il m’a confié qu'il n'y arrivait pas. On l'a toujours fait et c'est la spécificité de la maison : tisser des liens privilégiés avec notre clientèle. La Vallée de la gastronomie, finalement, c'est mettre un nom sur des expériences que nous proposons spontanément.” Et qui plaisent : “Les gens ont besoin de ces moments uniques, de ces instants où ils se sentent privilégiés.”

Quant au prix, l’expérience remarquable en pays charolais est facturée entre 200 € et 270 € hors option. “Mais ce n'est pas un frein, estime Frédéric Doucet. Nous l'avons vu à l'issue du premier confinement de 2020 à travers l'offre promotionnelle petits déjeuners en montgolfière : malgré le tarif élevé, 250 €, nous avons eu 12 vols de réservés !” Reste à voir si l'immersion gourmande proposée par la Vallée de la gastronomie sera elle aussi plébiscitée. L'expérience n'en est qu'à ses débuts et pour être connue du public, n'attend plus qu'un peu de publicité.

#valledelagastronomie #fredericdoucet #charolais #relaischateaux


Myriam Henry
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services