×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Transat Concarneau Saint-Barthélémy : Eric Guérin à l'origine des plats de l'équipage Kriss-Laure

Restauration - vendredi 7 mai 2021 11:08
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      



Eric Guérin au centre avec les deux skippers.
© Mareauxoiseaux
Eric Guérin au centre avec les deux skippers.

La Transat en double Concarneau-Saint Barthélémy va s’élancer le 9 mai et parmi les équipages, celui du Kriss-Laure, va bénéficier à bord de menus élaborés spécialement par le chef de la Mare aux Oiseaux, Eric Guérin. Une aventure pour l’étoilé Michelin, qui est aussi le fruit d’une amitié entre lui et les deux skippers, Nicolas Bertho et Romuald Poirat. « M’engager à nourri mes amis lors de cette traversée, c’est avant tout partager une aventure humaine, c’est un peu comme si j’embarquais avec eu. En ces temps de confinement et d’arrêt total de nos restaurants, pouvoir faire voyager ma cuisine me semble un joli pied de nez à la crise. L’idée n’est pas seulement de les nourrir mais aussi de leur apporter un peu d’évasion, un point important pour le mental et donc pour leur performance ». Ces menus ont été élaborés avec la complicité de Nathalie Hutter Lardeauet ses équipes d’Evidence santé. De nombreux paramètres ont été pris en compte, l’équilibre des repas, l’environnement étroit d’un bateau de course, les goûts culinaires, la qualité des produits, les besoins nutritionnelles aux grands sportifs, les conditions climatiques rencontrées, d’abord dans les eaux froides ensuite sous les Tropiques… Parmi les plats, Cabillaud, polenta au parmesan et shiitakes, Porridge de riz noir au lait de coco ou encore Salade de pommes de terre aux herbes et anguilles fumés.

#transate #ericguerin #transatlantique #transat #krisslaure