×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

En Angleterre, un restaurant emploie des robots comme serveurs

Restauration - mardi 27 octobre 2020 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Milton Keynes (GRANDE-BRETAGNE) Ouvert cet été, ce restaurant peu commun se distingue par son concept : les plats ne sont pas servis par des êtres humains mais par des machines.



Les serveurs-robots du restaurant Robotazia ont chacun leur prénom : Amy, Ella, Will et Josh.
© Robotazia
Les serveurs-robots du restaurant Robotazia ont chacun leur prénom : Amy, Ella, Will et Josh.

Situé à Milton Keynes, à 80 km au nord-ouest de Londres, Robotazia porte bien son nom. Dans ce restaurant au décor futuriste, les robots et autres androïdes sont légion. La plupart sont exposés, ajoutant à l’ambiance des lieux, mais pour quatre d’entre eux, les choses sont bien différentes : ils sont là pour travailler ! Ces quatre robots mobiles sont chargés d’apporter les plats aux clients, pour la plus grande joie de ces derniers. “Les gens sont épatés”, raconte Mark Swannell, le créateur des lieux. Quand les robots arrivent à leur table, “les enfants sont ravis, bien sûr ; mais les adultes tout autant !” De fait, depuis son ouverture en août, le restaurant ne désemplit pas – malgré la pandémie, qui n’a pas freiné la curiosité des clients. Pour Mark Swannell, féru de robots (il en a même créé certains, à base d’éléments recyclés), c’est un rêve devenu réalité. Il pensait au départ ouvrir un musée de robots, mais devant le succès rencontré par son exposition sur ce thème à la bibliothèque de la ville, et surtout face à la popularité du café pop-up attenant (lui aussi dévolu aux robots), il s’est dit qu’il y avait matière à transformer l’expérience en restaurant. Il s’est donc lancé avec sa compagne, Joy, dans l’ouverture de leur premier établissement.  

 

Les réactions des serveurs

Pour prendre les commandes, ce sont d’authentiques humains qui officient en salle, et assurent les autres tâches du métier – dont le service des boissons, trop délicat pour être confié aux robots (qui pourraient renverser les verres en roulant). Pour Alfredo, l’un des serveurs humains de l’équipe, travailler à Robotazia “est une expérience très fun ; quand les clients voient les robots arriver, leur excitation est réjouissante à voir. Clairement, les robots sont les stars !” Prend-t-il ombrage du succès de ses ‘collègues’ robots ? Pas le moins du monde : “En temps de pandémie, c’est pratique d’avoir les robots : ils permettent de réduire les contacts physiques avec les clients. Et puis, ils favorisent l’interaction avec ces derniers. Les clients nous posent beaucoup de questions sur les robots, et un lien se crée. Les habitués ont même leur robot préféré.” Mais alors, à qui vont les pourboires ? “Heureusement, aux serveurs humains !”

 

#Robot #Robotazia #MarkSwannell


Anastasia Chelini