Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Pierre Troisgros , disparition d'une légende

Restauration - mercredi 23 septembre 2020 18:00
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Pierre Troisgros, ici entouré d'Alain Ducasse, du regretté Paul Bocuse et Christophe Muller, chef exécutif du groupe Paul Bocuse,
Pierre Troisgros, ici entouré d'Alain Ducasse, du regretté Paul Bocuse et Christophe Muller, chef exécutif du groupe Paul Bocuse,

Roanne (42) 

Né le 3 septembre 1928 à Châlon-sur-Saône, Pierre Troisgros venait de célébrer ses 92 ans. Fils de Jean-Baptiste et Marie Troisgros, qui se sont installés à l’Hôtel des Platanes à Roanne en 1930 rebaptisé l’Hôtel Moderne, Pierre Troisgros avait assuré la relève avec son frère Jean, après avoir accumulé de belles expériences chez Maxim’s, Lucas-Carton ou encore chez Fernand Point à La Pyramide à Vienne où il rencontra Paul Bocuse. C’est en 1956, que le désormais Hôtel Restaurant des Frères Troisgros décroche sa première étoile Michelin. En 1962, Pierre et Jean imaginent leur mythique Saumon à l’oseille, prémices de la Nouvelle Cuisine. « Génial ! Du saumon intelligent », écrit le chroniqueur gastronomique du Monde, Robert Courtine (La Reynière). La deuxième étoile suit puis la troisième en 1968. Après le décès soudain de son frère Jean, c’est son fils Michel qui le rejoint. Quand Pierre Troisgros se retire, il a la joie de voir ses petit-fils César et Léo prendre part à son tour à la grande histoire familiale toujours dans l'audace et la création. Au fil du temps, les Troisgros à Roanne sont devenus une destination, une institution qui sans cesse se renouvelle, à l’image du Saumon à l’oseille qui évolue mais dont l’esprit perdure.

Aujourd'hui, c'est la tristesse qui domine. Outre le chef inspiré et talentueux, c'est l'homme chaleureux, blagueur et bienveillant qui a su transmettre l'envie et la beauté de ce métier à d'innombrables cuisiniers qui est regretté. Pierre Troisgros est entré dans l'Histoire de la gastronomie française depuis des décennies, il y restera et on lui doit beaucoup. Les hommages et souvenirs se multiplient à juste titre. 

#pierretroisgros #troisgros #restaurant #gastronomie 

 

 


Nadine Lemoine
En complément :
  Hommages et réactions à la disparition de Pierre Troisgros