Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Erick Jacquin met le tartare à l'honneur

Restauration - lundi 4 mars 2013 16:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

São Paulo (BRESIL) Avec Tartar&Co, le chef français signe un nouveau concept à São Paulo.



L'enseigne de 95 couverts, inaugurée en février, fait la part belle au tartare.
© DR
L'enseigne de 95 couverts, inaugurée en février, fait la part belle au tartare.

Sur la scène gastronomique de São Paulo, on ne présente plus Erick Jacquin. Son restaurant gastronomique (La Brasserie Erick Jacquin), ouvert il y a près de dix ans, est devenu l'établissement français le plus primé de la mégalopole. Une référence. Après avoir vendu l'an dernier son bistrot franco-brésilien Le Buteque, le chef qui multiplie les consultings se lance dans une nouvelle création : le Tartar&Co.

L'enseigne de 95 couverts, inaugurée en février, fait la part belle au tartare. "Alors que je cherchais un concept, j'ai pensé qu'il était possible de servir des plats crus mais différents en jouant sur les assaisonnements. Au Brésil, tout le monde disait que mon tartare était bon. Et avec les nombreux restaurants japonais présents dans le pays, les gens ont justement pris l'habitude de manger cru", souligne le chef.

Recettes classiques et créations originales

Résultat : une carte qui explore le tartare sous toutes ses coutures. Outre les recettes classiques (steak, saumon, thon), on pourra déguster des temakis ou des pasteis (chaussons) de steak tartare, des tartines et des sandwiches au tartare, un tartare végétarien, ou encore quelques créations plus originales : un tartare de thon agrémenté d'avocat, de pastèque, d'huile d'olive et de citron sicilien, un tartare de saumon, mangue, asperge, rémoulade de coeur de palmier pupunha et espuma de moqueca (plat de poisson traditionnel de Bahia), ou encore une recette associant thon, foie gras et sauce tarê.

Côté sucré, on tentera un tartare de fruits ou de profiteroles. Toutefois, ceux qui auraient vraiment une dent contre le cru pourront tester quelques recettes de poissons et viandes grillées, des croque-monsieur et madame, des risottos… Avec cette nouvelle adresse et un ticket moyen équivalent à 29 €, Erick Jacquin souhaite montrer que la "cuisine française peut être contemporaine, différente et accessible".

La décoration a été en partie confiée à l'artiste français décalé Regis-R. L'ambiance est assurée par un Dj permanent, Tony Montana, qui mixe quelques artistes made in France. La terrasse est un clin d'oeil aux bistrots parisiens, et un lounge, destiné à accueillir des réceptions privées d'une vingtaine de personnes, devrait bientôt voir le jour. Le chef français songe déjà à d'autres ouvertures dans la mégalopole, et peut-être à Miami.

Violaine Brissart

www.tartarandco.com
En complément :
 Tartare de thon à la façon d'Erick Jacquin
Journal & Magazine
Services