×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Pierre Legrand ouvre Aozeñ

Restauration - lundi 17 septembre 2012 16:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Rennes (35) Ancien chef étoilé de Lecoq-Gadby, Pierre Legrand vient d'ouvrir son restaurant Aozeñ dans lequel il travaille avec son épouse Caroline.



Pierre Legrand ouvre son propre restaurant à Rennes en compagnie de Caroline son épouse.
© O.MARIE
Pierre Legrand ouvre son propre restaurant à Rennes en compagnie de Caroline son épouse.

Parti de chez Lecoq-Gadby avant la saison, Pierre Legrand vient d'ouvrir en cette rentrée son nouveau restaurant Aozeñ sur Rennes. Le chef étoilé reprend l'ancien restaurant et cours de cuisine Libre Cours. "La structure nous plaît car nous allons alterner la restauration et les cours de cuisine qui seront programmés les soirs de la semaine." Outre le midi évidemment, le restaurant Aozeñ sera ouvert au dîner seulement deux soirs dans la semaine, vendredi et samedi soir. Dans cette nouvelle aventure, Pierre a embarqué son épouse, Caroline elle aussi du métier : "Après une formation en salle et une MC sommellerie j'ai oeuvré chez Hélène Darroze et au Plaza Athénée." Pierre lui est plus connu des Rennais, chef étoilé de Lecoq-Gadby depuis 2009, il a travaillé chez Alain Passard, Alain Ducasse, Philippe Legendre… avant d'être le second d'Alain Senderens chez Lucas Carton.

"Une cuisine saine et utile pour la planète"

Aozeñ sert 30 couverts répartis sur deux salles, un salon plus intimiste et le côté cuisine "plus animé puisque les clients peuvent nous observer, moi, mon apprenti et mon aide de cuisine, travailler devant eux". Le midi en semaine, Aozeñ propose une carte resserrée autour de deux entrées, trois plats et deux desserts renouvelés chaque semaine "et sur les trois plats il y en a un qui change tous les jours afin de proposer de la diversité (19 € deux plats le midi et 23 € trois plats). Le week-end nous partons sur un menu unique à l'aveugle à 35 € entrée, plat, dessert et à 41 € les quatre plats." Toujours dans cet état d'esprit qui fait sa marque de fabrique, "une cuisine saine pour les hommes et utile pour la planète. Je conserve mes producteurs de qualité en jouant la carte de la proximité. Le bio est sous-jacent mais ne sera pas systématique". Épuré et élégant, Aozeñ croise deux mots bretons : aozan (préparer) et aozenn (ingrédients). L'établissement se positionne comme une autre très belle table rennaise.

Olivier Marie

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Stratégie de marque : les outils pour développer votre hôtel
par Youri Sawerschel
Services