×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Snacking : Les tendances à suivre de près

Restauration Snacking - mardi 12 novembre 2019 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Burger, sandwich traditionnel, pizza… L'univers de la restauration rapide est trusté par quelques produits phares. Mais les experts surveillent avec attention d'autres tendances à fort potentiel. À suivre.



"Derrière les leaders comme les sandwichs, les burgers, la pizza et les kebabs, il y a une floppée de suiveurs. En France, il y a 51 concepts mono-produits en restauration rapide, contre 19 aux États-Unis", déclare Bernard Boutboul, directeur général de Gira. Difficile de s’y retrouver et de savoir distinguer les tendances de fond des épiphénomènes… Pour les spécialistes, cependant, certains courants s’imposent.

À commencer par la vague santé. "La clientèle fait de plus en plus attention à ce qu’elle a dans son assiette. Les poké [spécialité hawaïenne mariant poisson cru, riz et légumes, NDLR] et les bowls en général sont vraiment dans l’air du temps. Il y a aussi un gros courant d’innovations autour des salad bars qui travaillent des produits cuits ou grillés, afin d’être moins saisonniers. Un concept comme Picky Spring renouvelle aussi la salade, mais en format roll et nomade. Aujourd’hui, la clientèle apprécie les formules qui mélangent le nomadisme, l’esthétisme et le côté sain. À Londres, l’enseigne healthy Vita Mojo va jusqu’à proposer une application spécifique : les clients y entrent leurs objectifs nutritionnels, et la marque leur fait des propositions de plats adaptées”, souligne Anne-Claire Paré, à la tête du cabinet Bento, spécialisé dans les tendances internationales en restauration. Dans cette veine, s’inscrit également un produit comme l’avocado toast - “un gros succès en France depuis trois ans”.

 

Dépaysement ou terroir ?

Autre axe de développement : la cuisine dite ethnique. “Toute la Méditerranée a le vent en poupe : la cuisine grecque avec des enseignes comme Gallika ou Filakia, le Moyen-Orient avec Yafo ou Levantine, spécialisés dans le houmous, le kebab gourmet avec Grillé…”, observe Anne-Claire Paré. Selon cette dernière, le ramen (bouillon japonais à base de nouilles) est “considéré par les spécialistes comme le nouveau burger” : “C’est chaud, c’est riche en goût, c’est roboratif, pour moins de 10 €. Le seul bémol, c’est que c’est compliqué à transporter”. Pour Nicolas Nouchi, directeur des études de marché pour CHD Expert, le banh mi (sandwich vietnamien), le falafel et le burrito sont les produits ethniques les plus prometteurs. Leurs points communs ? “Ce sont des sandwichs bourrés de saveurs et hyper-colorés”, juge-t-il.

Le terroir s’invite aussi en restauration rapide, avec des enseignes comme Canard street (street-food à base de canard) ou encore Croquorico (croque-monsieur déclinant des recettes régionales)… “C’est un courant très important, notamment dans la sandwicherie”, estime Anne-Claire Paré.

Enfin, le pairing (ou l’association entre un produit phare et une boisson) peut être porteur. “Cela permet de valoriser un produit parfois connu. C’est le cas de Zappo, à Lyon, qui marie pizza et bière”, remarque Nicolas Nouchi.

 

#Snacking #Tendance


Violaine Brissart