×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Deliveroo condamné pour travail dissimulé

Juridique et social - vendredi 7 février 2020 16:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


© Deliveroo


La plateforme de livraison de repas Deliveroo doit verser 30 000 € à un livreur à vélo qui avait engagé une procédure en 2016 pour voir son contrat de prestation de service requalifié en contrat de travail. Le jugement du conseil des prud’hommes de Paris a reconnu que le fait d’obliger le coursier à avoir un contrat de prestation de service était une volonté de frauder le code du travail”. Selon un porte-parole de Deliveroo, cette condamnation pour travail dissimulé - sa première en France - porte sur les anciennes règles en vigueur dans l’entreprise. La plateforme se réserve par ailleurs le droit de faire appel. Le statut de coursier indépendant utilisé par Deliveroo et d’autres plateformes de livraison (Uber Eats, Stuart, Frichti..), accusé de précariser les livreurs et de contrevenir au droit du travail, est actuellement attaqué dans d’autres pays d’Europe, aussi bien au Royaume-Uni qu’en Belgique ou encore en Espagne.

#deliveroo #livraison #travaildissimule #contratdetravail

Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services