×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Booking.com révèle ses sept prédictions pour le voyage en 2023

Hôtellerie - jeudi 10 novembre 2022 18:53
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

La plateforme de réservations de voyages a publié le 8 novembre les résultats d'une étude sur les prévisions de voyages des Français pour l'année prochaine. Budgets étudiés à la loupe, retour à la nature et séjours nostalgiques font partie des tendances fortes.



Expériences en pleine nature et voyages intergénérationnels auront la cote en 2023 selon Booking.
© GettyImages
Expériences en pleine nature et voyages intergénérationnels auront la cote en 2023 selon Booking.

Suite à une enquête réalisée auprès de 24 179 personnes à travers le monde dont 1 010 en France en août dernier, Booking tire sept grandes tendances pour les voyages en 2023 et souligne “l’optimisme des Français et leur volonté de réinventer leur approche touristique”.

  1. Économiser pour pouvoir se faire plaisir : la moitié des Français interrogés (53 %) affirment que s’offrir des vacances demeure l’un des meilleurs investissements qui soient, tout en restant conscient de leur budget. 57% déclarent qu’ils souhaitent tirer parti des promotions, 60 % auront recours aux avantages des programmes de fidélité et 61% comptent réserver leurs séjours en avance pour bénéficier de tarifs plus avantageux.

  2. L’essor des voyages hors réseau : 55 % des répondants ont évoqué leur désir de vivre des expériences s’éloignant de la vie moderne : cuisine autour d’un feu de camp, recours à la boussole, recherche de nourriture dans la nature… Toutefois, 59 % d’entre eux ne sont pas prêts à faire l’impasse sur un réseau mobile ou une connexion internet sur place.

  3. Voyageurs virtuels : 35 % des Français se tourneront vers la réalité virtuelle afin de rechercher de l’inspiration pour leurs voyages.

  4. Le voyage pour repousser ses limites : 48 % des voyageurs français souhaitent vivre un véritable choc culturel en 2023. Près de trois quarts (70 %) d’entre eux déclarent avoir hâte de sortir de leurs habitudes lors de leurs prochaines vacances.

  5. À la recherche du temps perdu : 86 % des personnes interrogées ressentent le désir d’entreprendre des escapades nostalgiques (visite de lieux de films cultes, voyage en bus…). Les voyages multigénérationnels seront également plébiscités afin de revivre en famille une époque qui leur est chère (54 %).

  6. Le bien-être, élément toujours plus central du voyage : 33 % des voyageurs français désirent mettre leurs voyages au service de leur bien-être afin de se recentrer sur leur corps et leur esprit, et autant souhaitent privilégier les séjours visant à cultiver la santé mentale ou à les aider à traverser certains caps importants de la vie, tels que la ménopause ou la grossesse.

  7. S’échapper de la routine : un retour attendu des voyages d’entreprises : 38 % des salariés français espèrent ainsi que leur employeur planifiera un voyage d’équipe. Toutefois, si le phénomène des ‘tracances’ semble s’être imposé cet été, 63 % des Français veulent séparer strictement vacances et travail en 2023.

#Booking

Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services