×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Insolite : les hôtels les plus isolés du monde

Hôtellerie - mercredi 10 août 2022 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Le titre de l'établissement hôtelier le plus éloigné de toute civilisation fait l'objet d'un âpre combat sans pour autant bénéficier, à ce jour, d'un classement officiel. En Antarctique, sur une île au large de Zanzibar ou encore dans un phare suédois, trois hôtels offrent un éloignement garanti sans faire de concession sur le confort.



Pour de nombreuses publications spécialisées dans le tourisme, le Whichaway Camp, situé à Queen Maud Land, sur l’oasis de Shirmacher, en terre de la Reine-Maud (revendiquée par la Norvège), serait l’hôtel le plus isolé du monde. Il serait également l’unique établissement hôtelier de l’Antarctique ! C’est au voyagiste anglais White Desert, que l’on doit, en 2005, la conceptualisation de ce village de 6 cabines en fibre de verre, luxueuses et ultra-modernes (le camp a été réaménagé en 2016), équipées de bureau, salle de bains chauffées à l’énergie solaire mais aussi d’une salle à manger avec son chef réputé, d’une bibliothèque, d’un sauna avec vue sur le glacier, d’une réception et d’un salon. Le site peut accueillir, en capacité maximale, 12 visiteurs pour des pique-niques sur les sommets accidentés avec le service de cocktails rafraîchis avec de la glace millénaire, rencontre avec les manchots empereurs, découverte de la station de recherche Amurdsen-Scott… De novembre et janvier, le site accueille une centaine de visiteurs par an affrétés par jet privé depuis le Cap en Afrique du Sud. Si loin du monde et pourtant complet ! Les candidats devront réserver 15 mois à l’avance et il leur faudra alors débourser 98 500 $ (environ 96 655 €) par personne pour le séjour

Une chambre sous-marine plongée dans un lagon

À condition d’aimer les poissons, il existe une option plus tempérée pour trouver la solitude sans renoncer au confort. Au large de la Tanzanie, sur l’île peu fréquentée de Pemba, le Manta Resort offre une chambre de luxe flottante et immergée. Cet hébergement à trois niveaux a été conceptualisé par la firme suédoise Genberg Undewater Hotels, qui inaugurait en 2000 la première chambre d’hôtel sous-marine sur un lac proche de Stockholm. “Un solarium sur le toit, un salon douillet au niveau de l’eau puis une échelle qui plonge dans la chambre sous-marine, climatisée et vitrée à 360°, à 4 mètres sous l’eau turquoise. L’unique présence humaine est celle d’un garde qui dort sur un bateau à une vingtaine de mètres pour garantir la sécurité”, décrit un visiteur de la Underwater Room sur Tripadvisor. La solitude a toutefois un prix : 11 000 € la semaine.

Un hôtel fouetté par la houle déchaînée

Pour ceux qui ne souhaitent pas quitter l’Europe, le Pater Noster est une retraite réputée. Avant de devenir un hôtel, il était le phare de l’île de Hamneskär, sur la côte ouest sauvage de la Suède. Après avoir guidé les navires pendant plus d’un siècle, le phare et ses dépendances ont été convertis en 9 chambres intimistes qui rappellent les cabines de bateaux avec des boiseries sombres et du mobilier rustique. L’ensemble bénéficie d’un restaurant de poissons et d’un bar aux bières bio. À partir de 6 500 couronnes suédoises (625 €) par personne en chambre double en pension complète, le visiteur se réjouira de la solitude, de bains dans des barils d’eau de mer salée, d’un petit déjeuner dans la maison du gardien du phare ou d’une visite de l’île sauvage.

#WhiteDesert #MantaResort #Isoles #PaterNoster

 


Francois Pont
Journal & Magazine
N° 3782 -
30 septembre 2022
N° 3781 -
16 septembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services