×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

FirstName : une nouvelle marque hôtelière inspirée par le feel good

Hôtellerie - mercredi 25 mai 2022 12:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Yann Caillère, Jérôme Bosc et Éric Omgba, à la tête du groupe Alboran Hotels & Hospitality qui manage 17 établissements en France, viennent de créer la marque hôtelière FirstName. Une première adresse, positionnée 4 étoiles, ouvrira à Bordeaux d'ici à l'automne prochain.



De gauche à droite :  Éric Omgba, Yann Caillère, et Jérôme Bosc, à la tête du groupe Alboran Hotels & Hospitality et fondateurs de la marque FirstName.
© Alexis Narodetzky
De gauche à droite : Éric Omgba, Yann Caillère, et Jérôme Bosc, à la tête du groupe Alboran Hotels & Hospitality et fondateurs de la marque FirstName.

C’est une première. Le groupe Alboran Hotels & Hospitality n’a jamais communiqué, depuis sa création en 2016. Né de l’association de trois amis, à savoir  Yann Caillère, Jérôme Bosc et Éric Omgba, la pratique du pour être heureux, vivons cachés était de mise jusqu’à aujourd’hui. Le déclic ? La création de leur marque hôtelière FirstName, qui vient s’ajouter à un portefeuille de 17 établissements en France, dont des Mercure, Ibis, Novotel ou encore Moxy. Le trio connaît bien le secteur hôtelier. À commencer par Yann Caillère, passé par la direction générale de groupes tels Disneyland Resort Paris, Louvre Hôtels et Accor. Jérôme Bosc, pour sa part, est un ancien d’Accenture et de CBRE, expert en conseil et gestion immobilière. Quant à Éric Omgba, il a fait ses armes chez Sofitel, InterContinental ou encore Disneyland Resort Paris.

Nous avions envie de sauter le pas, car nous disposons de notre propre équipe et d’un écosystème d’experts en hôtellerie, qui couvre de la construction jusqu’au marketing”, explique Yann Caillère. Mais quel concept inventer pour se démarquer ? Les trois associés ont opté pour une enseigne hôtelière qui repose sur quatre piliers : “Le relationnel, avec un accueil à la fois chaleureux et professionnel, la restauration inspirée par le local, la musique, qui elle aussi fait la part belle aux talents locaux, et enfin l’art, pour proposer des expériences créatives et surprendre”, détaille Éric Omgba. Des partis pris et un état d’esprit que le trio résume non pas par le mot lifestyle, mais par l’expression feel good. Car chez FirstName, on vient comme on est, on fait comme on le sent.

Des chambres pensées comme des cocons

Autre signe particulier : le design. Pour la première adresse FirstName, attendue en novembre prochain au cœur de Bordeaux avec une offre de 147 chambres, les fondateurs d’Alboran Hotels & Hospitality ont sollicité les architectes d’intérieur Marc Hertrich et Nicolas Adnet. Leur brief de départ était : “Éclatez-vous !”  Ils ont eu pour mission de sortir des sentiers battus, innover, sans perdre de vue les codes du haut de gamme. Le trio à la tête de FirstName ne dévoile pas grand-chose encore, pour préserver l'effet de surprise à l’automne prochain. On sait quand même qu’il y aura un speakeasy bien caché, des produits d’accueil bio et vegan, pas de mini-bar dans les chambres – “pensées comme des cocons” - mais une banquette ou des fauteuils, à la place du bureau, pour se relaxer, décompresser…

S'y ’ajoute une implication forte en termes de RSE. En marge de l’économie circulaire et collaborative impulsée par FirstName, d’une volonté d’éco-gestion de la consommation et d'énergie 100 % verte, Éric Omgba évoque aussi “la semaine de 4 jours, le bien-être au travail, une fierté d’appartenance au groupe, une juste rémunération…” Quelque 80 personnes vont ainsi travailler dans le FirstName Bordeaux, dont la moitié en restauration. Enfin, concernant le développement de cette nouvelle marque, Yann Caillère parle de l’ouverture d’un hôtel par an, en France, sur les cinq années à venir. La suite ? Il n’exclut pas l’international avec des pays comme le Maroc, la Suisse, la Belgique.

#firstname #alboranhotelshospitality


Anne Eveillard
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Tours de main
par Marcel Mattiussi
Services