×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Lavorel Hotels rachète le château des Ravatys

Hôtellerie - vendredi 9 avril 2021 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Saint Lager (69) Le groupe hôtelier lyonnais a acheté ce beau domaine viticole du Beaujolais, qui appartenait à l'Institut Pasteur. Cette acquisition va lui permettre de diversifier ses activités et de compléter son offre dédiée à l'événementiel.



Le Château des Ravatys sera dédié à la production de vins et à l'organisation de séminaires.
© Lavorel Hotels
Le Château des Ravatys sera dédié à la production de vins et à l'organisation de séminaires.


C’est un lieu chargé d’histoire que le groupe Lavorel Hotels vient de reprendre. Construit au XIXe siècle par l’ingénieur Auguste Solet, le château des Ravatys acquit une certaine renommée en 1900 quand son domaine viticole fut récompensé au concours agricole de l’Exposition universelle. Quelques décennies plus tard, le château est légué à l’Institut Pasteur, qui a souhaité le vendre l’an dernier.

Cela faisait quelques années que je souhaitais racheter un domaine viticole car je trouvais cette activité complémentaire à notre métier d’hôtelier. De par sa taille, ses bâtis d’exception et la qualité de son vignoble, le château des Ravatys répondait à tous nos critères”, indique Jean-Claude Lavorel, PDG du groupe Lavorel Hotels.

 

Un double objectif

L’objectif de cette acquisition est double. Il s’agit tout d’abord d’exploiter les 21 ha de vignes du domaine produisant côtes-de-brouilly, brouilly et beaujolais rosé. Une conversion en bio a été engagée et sera poursuivie dans les années à venir. “Près de 150 000 bouteilles sont produites chaque année. Nous les proposerons à la vente dans les restaurants de nos hôtels mais nous allons également les commercialiser via divers canaux : CHR, cavistes, grande distribution, mais aussi en vente directe sur le domaine ou encore via notre site internet”, assure Jean-Claude Lavorel.

Outre son vin, le domaine offre un autre potentiel : son bâti. Le château et son orangeraie, ainsi que son vaste parc avec ses arbres centenaires, demeurent un lieu propice pour l’organisation de séminaires d’entreprise mais aussi d’événements privés comme des mariages.

Grâce à notre expertise de l’événementiel, nous comptons développer cette offre, ainsi qu’une activité oenotouristique. Nous proposerons également quelques chambres aménagées dans un gîte et réservées à cette clientèle”, détaille le PDG. Pour rappel, le groupe compte 10  hôtels haut de gamme, situés en grande partie dans la région Auvergne-Rhône-Alpes dont le Château de Bagnols (5 étoiles) dans le Beaujolais.

 

#JeanClaudeLavorel #LavorelHotels


Stéphanie Pioud
Journal & Magazine
Services