Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Hôtellerie : le récap du mois

Hôtellerie - vendredi 28 février 2020 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

L'hôtellerie rouennaise monte en gamme, Accor annonce un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros, La sécurité, nouvel enjeu du marketing hôtelier... Chaque mois, retrouvez l'essentiel de l'actualité du secteur.



À Rouen, l'hôtellerie monte en gamme

La capitale normande voit son parc hôtelier exploser avec l'ouverture en quelques mois de plusieurs 4 étoiles. Un développement attendu par les acteurs du tourisme.

 

Accor annonce un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros en 2019

Le PGD du groupe, Sébastien Bazin, parle de "résultats records" pour 2019, avec un parc hôtelier de 739 537 chambres et 5 036 hôtels.

 

Hôtel D à Genève : un nouvel écrin signé Sybille de Margerie

Situé à deux pas de la gare de Genève et du lac Léman, l'établissement montre la maîtrise de l'architecte d'intérieur pour aménager des petits espaces. Démonstration.

 

Karim Solheilavoup : "La santé, la sécurité et le bien-être au travail sont des points fondamentaux pour Logis Hotels"

Le directeur général du réseau fait le point sur le nouveau programme de fidélité Etik, détaille les engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale ainsi que le nouveau référentiel permettant aux hôteliers de gagner en modernité.

 

La sécurité, nouvel enjeu du marketing hôtelier

L'insécurité et les affaires ne font pas bon ménage, un phénomène particulièrement perceptible dans l'hôtellerie, d'autant plus si la destination est prisée. Les hôteliers français doivent dorénavant intégrer la notion de sûreté dans leur stratégie de communication.

Accor accusé de discrimination à l'embauche : le groupe réagit

Le groupe Accor et les entreprises Altran, Arkéma, Renault, Rexel et Sopra Steria ont fait l’objet de critiques de la part du Gouvernement pour “présomption de discrimination à l’embauche”, suite à une campagne de testing réalisée par des chercheurs de l’université de Paris-Est-CréteilLes entreprises citées ont réagi pour souligner “leur profond désaccord et leur indignation face aux faiblesses manifestes de la méthodologie utilisée qui aboutit à des conclusions erronées. Elles rappellent les engagements sociaux et sociétaux qu’elles prennent [...] pour assurer une égalité de traitement dans le recrutement et lutter pour l’égalité des chances.”

 

#Recap



Journal & Magazine
Services