Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

L'Auberge du Père Bise, en harmonie entre lac et montagne

Hôtellerie - lundi 10 février 2020 11:21
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Talloires (74) En 2016, Magali et Jean Sulpice rachetaient l'Auberge du Père Bise, à Talloires. Depuis, l'établissement affiche deux étoiles Michelin pour son restaurant gastronomique et 5 étoiles pour la partie hôtelière. Une reprise qui s'est déroulée sans accroc.




Le couple Sulpice affiche une ambition sans équivoque : être au sommet. En 2016, Magali et Jean Sulpice rachètent l'institution qu'est l’Auberge du Père Bise, située sur les rives du lac d’Annecy, à Talloires. Un pari, car si le couple a une solide expérience en restauration, il ne s’y connait pas encore en hôtellerie. Immédiatement, ils entreprennent de gros travaux pour le classement 5 étoiles de l’hôtel. Réorganisation et décoration des parties communes et des chambres, création d’un ascenseur, embellissement du jardin… Tout y passe.

Le couple en profite évidemment pour refaire le restaurant et ses cuisines, le chef comptant bien récupérer ses 2 étoiles Michelin, obtenues pour son restaurant de Val-Thorens. Depuis, l’hôtel, membre des Relais & Châteaux, a été classé 5 étoiles par Atout France et le guide Michelin a récompensé le travail du chef par 2 étoiles.

 

“L’âme d’une maison”

Les travaux se sont déroulés en trois phases, explique Magali Sulpice. En 2016 et 2017, nous nous sommes concentrés sur la partie principale de la bâtisse. Nous avons notamment dû installer un ascenseur pour répondre aux critères de la classification 5 étoiles. Cela a nécessité un changement de configuration mais qui nous a permis de conserver le même nombre de chambres. L’hôtel propose ainsi 23 chambres et suites.” Le restaurant, entièrement ouvert sur l'extérieur grâce à de larges baies vitrées, le bar et le bistrot ont également été repensés. Un travail mené en collaboration avec l’architecte Xavier Salério, de Créa Design.

L’année suivante, le couple entame une deuxième phase de travaux pour rafraîchir certaines chambres, avec l’aide de l’architecte d’intérieur Émilie Bonaventure. Une troisième tranche de travaux, axée sur la décoration, toujours en collaboration avec Émilie Bonaventure, a été menée pour“retrouver l’âme d’une maison”, confie la propriétaire. Ainsi, depuis cet été, la partie hôtelière a été intégralement rénovée.

 

Une décoration pour “durer dans le temps”

On connaissait la restauration, mais avec l’auberge nous avons découvert le monde de l’hôtellerie. Ce ne sont pas des choses sur lesquelles je portais mon attention. Et finalement, quand j’ai un mis un pied dedans, j’ai eu plein d’idées”, confie Magali Sulpice, qui s’est véritablement attachée à créer une maison de famille, avec l’aide d’Émilie Bonaventure. “Je veux vraiment que les gens se sentent comme chez moi”, insiste-t-elle.

De nombreux éléments anciens ont été chinés “pour qu’on ait l’impression que les chambres aient toujours existé ainsi”. L’univers des chambres est très différent des espaces communs du rez-de-chaussée. Au premier étage, le bleu céladon fait écho à la vue vue directe sur le lac d’Annecy. Au deuxième étage, les couleurs jaune et vert sapin évoquent les montagnes. Les tapisseries de chez Pierre Frey ont été choisies pour faire entrer la nature au cœur de l’établissement. “Nous avons une maison entre lac et montagne, et en fonction de la saison on ne regarde pas la même chose”, explique Magali Sulpice. L’identité de la maison est aussi en harmonie avec l’univers gastronomique de Jean Sulpice, influencé par la nature et l’utilisation des herbes. Ainsi, des herbiers, issus d’une collection de soixante exemplaires chinés dans une brocante, ont été installés dans toutes les chambres. Les photographies sont signées Marie-Pierre Morel et Franck Juery, les photographes qui ont travaillé avec Jean Sulpice pour ses livres.

L’été prochain, le couple inaugurera un spa avec une piscine, une douche sensorielle, un bain froid, un jacuzzi extérieur, un hammam, un sauna et des cabines de soin. La marque partenaire n’a pas encore été choisie. “Je veux trouver une marque dont je serais encore fière dans dix ans”, confie Magali Sulpice, qui axe son choix sur la conscience écologique et humaine.

#AubergeduPereBise #Sulpice #RelaisetChateaux


Romy Carrere
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
Offre spéciale d'abonnement gratuit jusqu'au 30 juin 2020
Services