×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Deux salariés de balladins reprennent la direction de l'enseigne

Hôtellerie - mardi 5 juin 2018 09:21
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Depuis le 1er juin, David Morel et Fabrice Beyer ont repris l'entreprise, qui compte actuellement 49 franchisés. Ils projettent désormais six nouvelles entrées par an.



Ils étaient sur les rangs dès 2017. Quand David Morel et Fabrice Beyer, alors respectivement directeur de la franchise et directeur de la communication et du marketing de balladins, ont appris que cette enseigne était à vendre, pour eux c'était une évidence de postuler pour la racheter. Tout d'abord, parce qu'ils connaissent l'entreprise et sa cinquantaine de franchisés depuis l'orée des années 2010. "Et parce que nous voulons développer l'enseigne", souligne David Morel.

Pour cela, la stratégie que le duo a mise en place s'articule autour de l'augmentation du nombre de franchisés – six nouvelles entrées par an – et la création d'une licence de marque. "Destinée aux hôtels de moins de 40 chambres, elle leur permet de se positionner avec le label 'by balladins'", explique Fabrice Beyer. L'objectif ? Avoir huit hôtels labellisés chaque année. "C'est une main tendue vers la petite hôtellerie indépendante, qui peut se sentir en difficulté face aux évolutions technologiques et autres nouveaux comportements d'achat", souligne encore David Morel.

Une façon aussi de consolider et dynamiser le réseau balladins, qui cherche notamment à conquérir la Bretagne – de Nantes à Saint-Malo - et le Grand Est. Enfin, à moyen terme, l'enseigne vise à intégrer le marché de l'hébergement des moyens et longs séjours. Pour cela, David Morel, désormais président, développement et franchise du réseau balladins, et Fabrice Beyer, fraîchement nommé directeur commercial et marketing, associé, planchent sur le lancement d'une nouvelle marque d'appart'hôtel : Studio by balladins.


#balladins #davidmorel #fabricebeyer

Anne Eveillard
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services