Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Desk et réception : comment les aménager au mieux ?

Hôtellerie - lundi 18 septembre 2017 12:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) Pas toujours simple de rendre un desk facile à vivre pour les réceptionnistes et attractif pour la clientèle. Comment combiner pratique et esthétique ? Réponses de l'architecte d'intérieur Bruno Borrione.



C'est le premier et le dernier lieu que le client d'un hôtel voit, d'abord au check-in, puis au check-out. Pas question, donc, de ne pas soigner la réception. Pour cela, il faut lui donner du caractère, tout en facilitant le travail des équipes qui s'y relaient. "Aujourd'hui, deux tendances se distinguent : soit on supprime le desk, pour rendre l'hôtel plus proche d'une maison. Mais cette option a ses limites dans un établissement qui reçoit beaucoup de monde. Soit on a une réception et, là, il faut se poser deux questions : combien de personnes vont travailler derrière le desk ? Comment respecter la réglementation liée à l'accueil des personnes handicapées ? Ces paramètres donnent déjà une idée de ce que sera la future réception et dessinent en partie ses volumes", constate l'architecte d'intérieur Bruno Borrione, qui vient de terminer l'hôtel Blomet à Paris (XVe).

Ordinateur, imprimante, téléphone… dans un même espace

Concernant la partie technique du desk, celle où les réceptionnistes vont oeuvrer, Bruno Borrione parle d'un espace "simple à gérer". "Car on connaît les contraintes qui consistent à faire tenir, dans un même espace, ordinateur, imprimante, téléphone, lecteur de carte bancaire…" Et en cas de très petite superficie, il n'hésite pas à installer certaines machines "dans le back office". Ensuite, "il s'agit d'habiller le desk". À l'hôtel Blomet, l'architecte d'intérieur a opté pour "une accumulation de volumes, telle une composition cubiste, tout en jouant avec l'art déco, positionnement de l'hôtel en terme de décor".

Que du solide

Côté matériaux, "que du solide", prévient Bruno Borrione. Car la réception est "l'endroit qui prend le plus de coups : on cogne les valises, les équipes ont un travail de bureau, les clients s'y accoudent…" Au Blomet, l'architecte a donc misé pour un dessus en pierre, une face avant en palissandre, avec un cadre en inox poli, et un retour, destiné aux personnes à mobilité réduite, en verre noir et laiton. Même volonté de pérennité sur les murs : "Aux cornières d'angles, inspirées des années 1930, s'ajoutent des murs peints. Car la peinture reste le matériau meilleur marché, dès qu'il s'agit de rénover. Bien sûr, si on a les moyens, le mieux est de tout faire en pierre."


Anne Eveillard
Repère et lumières
Même si un desk peut se fondre dans une décoration et un décor, le client doit d'emblée comprendre qu'il s'agit de l'espace dédié à la réception. Pour cela, Bruno Borrione insiste sur l'importance de la signalétique. Quant à l'éclairage préconisé pour la réception, l'architecte d'intérieur s'adapte au lieu. Toutefois, sa ligne directrice ne diffère pas d'un chantier à l'autre : "La surface de travail doit être suffisamment éclairée. Même scénario du côté clients. Quant au choix entre spots au plafond ou éclairages indirects, il dépend du décor."