×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Boma, l'hôtel nouvelle génération du groupe SoGeHo

Hôtellerie - vendredi 15 septembre 2017 14:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Strasbourg (67) L'établissement 4 étoiles a ouvert ses portes le 3 août au centre de Strasbourg. Il compte 103 chambres, une boutique, un bar et un restaurant ouverts sur la ville.



Il aura fallu plus d'un an de travaux pour transformer un immeuble strasbourgeois de six étages qui accueillait il y a peu une banque, en un établissement 4 étoiles. Dernier né du groupe SoGeHo (le 5 étoiles le Régent Petite France, les 4 étoiles La Cour du Corbeau et Les Haras, etc.), le Boma est un "hôtel nouvelle génération". En plus de l'offre hôtelière traditionnelle - ses 103 chambres, de 17 à 27 m2 (à partir de 100 € la nuitée), équipés d'une télé écran plat, d'un coffre-fort et d'un mini-bar, sa salle de réunion et son espace fitness - l'établissement veut aussi être un lieu de vie pour les Strasbourgeois. Il compte au rez-de-chaussée, une boutique et surtout un bar-restaurant de 180 m2 (80 couverts), ouvert sur la ville.

"Un mélange de bienveillance et de professionnalisme"

"En Afrique, la boma est une enceinte entourée de palissades qui protège les habitants et le bétail des animaux sauvages. En son centre, il y a un foyer où tout le monde se retrouve pour échanger, manger, danser. C'est cet esprit que nous avons voulu retrouver ici, explique Stéphanie Scharf, directrice générale adjointe de l'établissement. Nous souhaitons que le Boma soit une expérience, une parenthèse." La trentaine de salariés de l'hôtel y cultive "la Bomattitude, une ambiance détendue, un mélange de bienveillance et de professionnalisme".

Propriétaires des lieux et à l'origine de ce projet de plus de 2 M€, Stéphanie et Jean-Pascal Scharf ont imaginé une décoration ethnique et chic tout en cohérence, un mix de touches très colorées et de motifs graphiques noir et blanc qui se déclinent un peu partout, au niveau des têtes de lits ou des pieds de tables par exemple.

Pour attirer les Strasbourgeois tout au long de la journée, le Boma propose une offre variée en restauration, allant du petit déjeuner buffet le matin et douceurs maison et croque-monsieur en journée, aux plats plus élaborés pour le déjeuner ou le dîner. Les plats sont réalisés à partir de produits majoritairement bios et locaux. Le bar propose en outre une sélection d'une trentaine de vins naturels ainsi qu'un Chartreuse corner pour y déguster la fameuse liqueur. Des soirées à thème (concert jazz, DJ, etc.) seront prochainement organisées.


Sonia de Araujo
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services