×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Ha(a)ïtza, le nouveau bijou de Philippe Starck

Hôtellerie - mardi 12 juillet 2016 11:51
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La Teste de Buch (33) Situé dans le bassin d'Arcachon, l'établissement dirigé par Sophie et William Techouyeres vient de rouvrir ses portes après un an et demi de travaux.




Après un an et demi de travaux, l'hôtel du Pyla, baptisé Ha(a)ïtza, rouvre ses portes. L'établissement (de 2 000 m²), qui fait partie de la mémoire des habitants du Pilat, avait été bâti par Louis Gaume en 1930. Les propriétaires, Sophie et William Techouyeres, ont décidé de redonner vie à ce lieu avec la complicité de Philippe Starck, qui avait déjà collaboré avec le couple pour La Co(o)rniche. 


La Starck "touch"

L'établissement d'architecture néo-basque, typique de la région, s'élève sur quatre étages. Il compte 38 chambres (d'une superficie de 24 m²), plusieurs suites (de 46 à 58 m²) et un appartement (de 120 m²). Les chambres ont été conçues dans des tons blancs, avec du bois clair, dans un style contemporain. La patte du designer est là : on peut retrouver dans les chambres ses vitraux, et quelques originalités se sont glissées, comme le grand miroir au plafond, au-dessus du lit. Sylvie Techouyeres met dans les chambres, à la disposition de ses clients, des objets pour se sentir comme à la maison : des tongs, un chapeau, un sac de plage…

Le lobby se déploie sur un vaste espace, illuminé par des vitraux colorés réalisés par la créatrice Ara Starck. Une toile de l'artiste a été apposée sur l'un des murs de la réception. Au centre, la sélection de produits de la propriétaire. On y retrouve des objets utiles dans le cadre d'un voyage : lunettes de soleil, produits cosmétiques, tongs, bijoux, vêtements, maillot de bain… pour tous les budgets.

Dans le salon ont été placés des masques africains, des peintures, et une bibliothèque alimentée par des livres des Éditions Gallimard, coup de coeur de la propriétaire. Sur une partie de la longueur du salon, une terrasse surplombe la place. Enfin, un espace dédié aux trente couverts du restaurant gastronomique tenu par le chef Stéphane Carrade a été créé. Les cuisines, installées dans le fond du salon, rajoutent une dimension humaine à cet espace déjà chaleureux. Une grande piscine a été construite, sous une verrière ouvrante. Autour du bassin : une salle de réunion, qui fait face à un espace détente avec un spa REN clean SkinCare et un salon de coiffure signé David Lucas. Dans le fond, une salle de fitness fait face à la piscine. 

Romy Carrere

Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services