×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Gestion de patrimoine et trésorerie : comment s'y prendre ?

Gestion et marketing - lundi 10 octobre 2022 17:23
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La période du Covid a été révélatrice : il faut diversifier et cloisonner son patrimoine professionnel et personnel. Un conseiller en gestion de patrimoine pourra vous accompagner et vous préparer à absorber les chocs futurs en étant le plus autonome possible des aides publiques en cas de secousses extérieures, en proposant notamment des solutions de diversification.



Suite aux bouleversements vécus depuis plus de deux ans, le secteur de l’hôtellerie-restauration a énormément souffert. Si l’État français a fortement soutenu l’économie, il n’est pas certain qu’il le fera toujours, particulièrement si ces événements se répètent. Le contexte économique va également impacter les marges des entreprises (inflations matières premières, hausse des salaires…).

Les hôteliers-restaurateurs ont pour la plupart investi l’intégralité de leur patrimoine dans leur activité professionnelle. La période du Covid a été révélatrice : il faut diversifier et cloisonner son patrimoine professionnel et personnel. L'intervention d’un conseiller en gestion de patrimoine dans ce contexte sera pertinente. En effet, son rôle sera d’accompagner les professionnels du secteur à absorber les chocs futurs en étant le plus autonome possible des aides publiques en cas de secousses extérieures, en proposant notamment des solutions de diversification.

► Bien placer sa trésorerie “dormante”

L’inflation durable que nous allons connaître oblige à trouver des solutions d’investissements pour les trésoreries afin d’éviter l’érosion monétaire. Le contrat de capitalisation et les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) en sont deux exemples.

Le contrat de capitalisation : c’est une enveloppe d’épargne similaire à l’assurance vie en termes de gestion dans laquelle nous pouvons diversifier les opportunités d’investissement. L’argent est disponible à tout moment. Une sélection rigoureuse est primordiale. Seul un cabinet de gestion de patrimoine indépendant (Family office) pourra faire ce travail de sélection et proposer à son client un produit parfaitement adapté à ses objectifs.

Simulation d’un contrat de capitalisation avec un versement initial de 50 000 € et un versement mensuel de 500 € par mois.

Hypothèse retenue : rendement moyen de  4,5 % par an.

Durée d’investissement

Montant accumulé

 

Plus-values générées

5 ans

95 805 €

15 805 €

10 ans

152 886 €

42 886 €

15 ans

224 020 €

84 020 €

 

La SCPI (société civile de placement immobilier) permet d’investir dans l’immobilier en achetant des parts. C’est un très bon moyen de rémunérer sa trésorerie. Il est préférable pour des trésoreries d’entreprises de souscrire à des SCPI sans frais d’entrée. En période d’inflation, il faut opter davantage pour des SCPI investies dans des actifs professionnels (les loyers étant indexés sur l’indice du coût de la construction).

► Augmenter le patrimoine personnel de l’exploitant par l’épargne

Une capacité d’épargne peut être déterminée par un professionnel et trouver des leviers pertinents pour l’enrichissement. En fonction des objectifs, il déterminera sur quelle classe d’actifs vous pouvez investir.

L’immobilier reste très intéressant : avec ou sans apport, c’est l’un des seuls moyens de s’enrichir grâce à l’emprunt, même si les taux ont augmenté. Il serait dommage de ne pas en profiter. Pour rappel, en 2010, on empruntait sur 20 ans à 3,85 %, alors qu’en juillet 2022, le taux est de 2,35 %.

Aussi, l’emprunt est la meilleure façon d’épargner et de protéger sa famille en cas de décès avec les remboursements du capital par l’assurance. Les investissements immobiliers restent une valeur refuge en période de crise car ce sont des actifs réels.

À noter qu’investir dans l’immobilier au travers de SCPI est un excellent moyen d’avoir beaucoup plus de flexibilité et de diversités.

► Anticiper et préparer la cession de son entreprise.

Les hôteliers-restaurateurs doivent être accompagnés d'un expert-comptable tout au long de leur exploitation. Il est en effet important de compléter la vision comptable de l’entreprise avec une vision purement patrimoniale. Quand l’expert-comptable doit réaliser les bilans et comptes de résultats souvent dans l’urgence, le conseiller en gestion de patrimoine s'octroie une analyse d’un temps plus long. Les deux visions et compétences sont très complémentaires et méritent d’être confrontées.

Par ailleurs, protéger son patrimoine, c’est préparer la vente de son entreprise.

La vente de son exploitation s’anticipe en fonction des objectifs définis du vendeur. Chaque cas est particulier, chaque solution est sur mesure. Bien structurer son entreprise juridiquement et fiscalement pendant l’exploitation permet de la revendre rapidement en cas de besoin. Il existe des solutions pour optimiser la fiscalité en cas de cession, notamment sur la plus-value.

Pour accompagner les dirigeants dans tout ce processus, il est important de trouver une offre spécifique aux hôteliers-restaurateurs. Bien choisir ses interlocuteurs est donc essentiel.

 

Elisa Bourbonnot
Conseillère en gestion de patrimoine

François Comyn
Propriétaire hôtelier
Conseiller en gestion de patrimoine

Grégory Soudjoukjian
Directeur général Rhétorès Finance

Elisa Bourbonnot, François Comyn et Grégory Soudjoukdjian

Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services