×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

#Attractivité : faites-vous confiance ?

Gestion et marketing - mercredi 8 juin 2022 09:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Vous attendez de vos équipes qu'elles prennent des initiatives ? Qu'elles soient engagées ? Qu'elles soient fidèles ? Qu'elles donnent envie à d'autres de rejoindre l'équipe ? Alors faites-confiance. Christophe Collignon, coach en transformation de l'organisation du travail, associé de Sens Collectif détaille les enjeux.



La confiance est un mot fourre-tout. Et ça vaut le coup de se pencher sur sa signification, car c’est la clé pour que l’équipe soit innovante. Si vous êtes le seul à être innovant, vous n’irez pas assez vite. Sans confiance, vos équipes n’osent pas, elles se laissent transporter. Et sans innovation, l’entreprise finit par péricliter.

Le résultat de la confiance ? C’est tout simplement la liberté d’action : la confiance est le levier qui rend possible la liberté d’action. Et c’est précisément le rôle du manager de favoriser la liberté d’action : “Si le leadership n’est pas la coercition, n’est pas le contrôle, la protection ou l’exploitation, alors quel est-il ? Il est, je pense, la libération.” (Mary Parker Follet, Creative Experience, 1924).

CONFIANCE => Favoriser la prise de décision

PAS CONFIANCE => Commander et contrôler

 

Comment faire confiance ?

  • Vous donnez votre confiance par rapport à un enjeu. Plus celui-ci est important, plus vous attendez de la personne à laquelle vous faites confiance d’être compétente, fiable et relationnellement proche de vous. Vous ne donnez pas votre confiance à quelqu’un qui n’est pas compétent, pas fiable ou que vous ne connaissez tout simplement pas. Votre rôle en tant que leader est de faire fructifier ce cocktail compétence, fiabilité et relationnel. Au fur et à mesure de votre relation avec vos équipes, les enjeux qu’elles pourront prendre en main deviendront de plus en plus complexes et vous vous libérez du temps, de la disponibilité intellectuelle, de l’énergie, pour d’autres enjeux qui sont peut-être moins opérationnels et plus stratégiques. Ainsi selon la compétence, la fiabilité de vos équipes et du relationnel que vous entretenez avec elles, vous faites confiance par exemple, pour renouveler votre carte en fonction des saisons, pour s’occuper de votre communication sur les réseaux, pour recruter… et vous êtes de moins en moins dans toutes les boucles.

CONFIANCE = (compétent * fiable * relationnel) / enjeu

  • Accorder sa confiance n’est ni anodin ni facile. Le chef d’entreprise ou le chef d’équipe que vous êtes est très attaché au succès de l’entreprise ou de l’équipe. C’est normal. Mais attention, cet attachement peut devenir contre-productif s’il est excessif et peut nuire à votre efficacité car prendre de la distance permet de se sortir des boucles où votre valeur ajoutée est finalement faible.
  • Il y a toutes les chances que vos équipes redoutent la prise d’initiative, appelons-la prise de risque. Par manque de confiance en eux, par habitude de par l’environnement éducatif (les parents, l’école) ou le fonctionnement de l’entreprise. Vos équipes vont donc vous faire valider les choix, les décisions pour que la prise de risque et la responsabilité retombent sur vous. À vous de déjouer le piège et de répondre à vos équipes que vous leur faites confiance pour faire les bons choix. Un leader qui fait confiance pour un certain enjeu permettra aux équipes de se sentir respectées et répondra au besoin humain de s’auto-diriger (voir les travaux scientifiques de E. L. Deci et R. Ryan de 1985 sur les besoins humains).
  • Votre ego est aussi flatté que l’on vienne vous voir pour solliciter votre intelligence. Là encore, ne tombez pas dans le piège : débarrassez-vous de votre ego et acceptez de ne pas vous mettre en avant.

La confiance nécessite certes des efforts pour y parvenir de part et d’autre, des chefs et des équipes, mais c’est sur elle que repose la valeur d’un groupe et la capacité d’une organisation à attirer, fidéliser ses équipes et se développer.

 

Pour consulter tous les articles => #christophecollignon

Pour prendre contact avec Christophe Collignon => www.linkedin.com/in/christophe-collignon

#management #leadership #entrepriseliberee #isaacgetz


Olivier Milinaire
Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services