×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Global Hotel Exchange, le site de distribution en ligne qui ne coûte rien aux hôtels

Gestion et marketing - vendredi 22 juin 2012 12:01
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La plupart des agences de voyage en ligne imposent aux hôteliers des taux de commission dont le montant est décourageant. Global Hotel Exchange (GHX), lancé le 15 mars dernier, propose un nouveau modèle de distribution en ligne pour les hôtels.



Global Hotel Exchange, le site qui ne coûte rien aux hôteliers.
Global Hotel Exchange, le site qui ne coûte rien aux hôteliers.

Le principe de GHX consiste à proposer une taxe de 2,99 $ (moins de 3 €) à la charge du client final pour toute réservation effectuée. Le coût pour l'hôtelier est réduit à… néant. Ce modèle économique est basé sur un principe de 'transparence tarifaire', peu commun dans l'univers de la distribution en ligne. L'argument de vente du site est simple : "en n'imposant pas de commission exorbitante aux hôteliers, nous pouvons proposer des tarifs très attractifs", résume le fondateur du site, Thomas Magnuson (également p.-d.g. du groupe Magnuson Hotels).

De grands groupements d'hôtels indépendants ont déjà rejoint GHX, et le nombre d'hôtels et de chaînes qui suivent le mouvement ne fait que s'accroître.
Autre facteur positif pour l'image du site : celui-ci encourage le contact direct entre le client et l'hôtelier. Le client paie directement l'hôtel, et non l'agence de voyage en ligne. Toute modification ou annulation de réservation passe également en direct avec l'hôtelier, et le site ne facture pas aux clients de frais.
Vanessa Guerrier-Buisine

Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Implanter et équiper son restaurant
par Jean-Gabriel du Jaiflin
Services