×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Davy Tissot – Bocuse d'Or 2021 en visite dans son lycée formateur

Formation - Écoles - mercredi 13 octobre 2021 06:39
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Originaire de Vénissieux, Davy Tissot accompagné de son commis Arthur Debray, a rendu un vibrant hommage au lycée Hélène Boucher de Vénissieux où il a effectué sa formation CAP et BEP cuisine en 1990.

Les élèves présents l'ont accueilli au milieu d'une haie d'honneur nourrie d'un tonnerre d' applaudissements.

Après une présentation de Kamal Youssefi, proviseur, et de Rémy Alix, directeur délégué aux formations, riche en émotion et en reconnaissance, Davy Tissot a émerveillé l'ensemble des élèves présents par la justesse de ses propos et sa simplicité.

"Je vous remercie de faire honneur de votre présence à notre lycée, et un grand merci pour les yeux brillants de nos élèves. Vivre à Vénissieux n'est pas une fatalité, prenez exemple" a enchéri le proviseur.

En communion avec les élèves, Davy Tissot a présenté son parcours qui l'a conduit du quartier des Minguettes de Vénissieux jusqu'au titre de Meilleur ouvrier de France et le "graal" en obtenant il y a quelques jours le Bocuse d'Or en passant par sa scolarité au lycée Hélène Boucher. "Ma réussite, je la dois également à ce lycée. J'ai eu la chance d'avoir de supers professeurs, je n'étais pas bon dans les matières scolaires mais en cuisine je me donnais à fond. Je n'allais pas en récréation, je préférais aller en cuisine pour apprendre des choses" a t il précisé et d'ajouter "quand on vous dit que vous n'avez aucune chance, n'y prêtez pas attention. Qui ose gagne, osez !".

De son côté, Arthur Debray, à seulement 23 ans, a accompagné Davy Tissot jusqu'à la victoire du Bocuse d'Or. Ce natif de Picardie a précisé "Il faut se sortir de sa zone de confort, c'est essentiel pour réussir. Etre commis est une tâche difficile et il faut être exigeant pour arriver à un tel niveau".

A l'issue de ces échanges, Davy Tissot a souhaité visiter l'établissement comme pour se rappeler des bons moments passés dans le lycée et s'est arrêté un long moment devant un plan de travail d'une des cuisines "c'est là que j'ai passé mon CAP" précise t il avec un brin de nostalgie.

Une longue séance de dédicaces et de photos a clôturé cette magnifique matinée qui restera à jamais gravé dans l'établissement. Et avant de quitter le lycée un dernier conseil à un élève qui l'interpelle "Rien ne peut vous arrêter, osez !"...

#BocuseDor #DavyTissot

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Reprendre un hôtel : évitez les embûches
par Stéphane Corre
Services