×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Rentrée 2020 : pour Ismaël Menault, directeur de l'EPMT, Il faut avoir un discours optimiste mais ferme

Formation - Écoles - lundi 14 septembre 2020 05:57
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Ismaël Menault, le directeur de l'EPMT
© EPMT
Ismaël Menault, le directeur de l'EPMT

Nous sommes très attachés aux cours en présentiel. En cette rentrée, nous voulions donc absolument reprendre tous nos enseignements au sein de l'établissement et avons mis en place un protocole sanitaire strict pour nos salariés et nos apprenants.

D'un point de vue pratique, nous sommes bien sûr tous équipés de masques et tous nos formateurs sont dotés d'ordinateurs, ce qui leur permettra de donner des cours à distance si besoin était…

Concernant le restaurant d'application, nous avons aussi un protocole sanitaire strict : nous accueillerons moins de clients et protégerons les espaces publics. En fait, nous allons accroître les précautions que nous prenions déjà auparavant, même si ce coût est important et sans doute amené à être en constante augmentation.

Le placement des apprentis

Nous n'avons pas eu de rupture de contrats et avons réussi à maintenir nos effectifs au niveau de l'année précédente. Cependant, nous observons une baisse significative de la signature de contrats d'apprentissage et nous sommes notamment affectés par la fermeture de certains palaces parisiens qui n'ont toujours pas rouvert. Etant donné que 98% de nos élèves travaillent en région Ile-de-France, très affectée par la crise, nous avons parfois du mal à placer nos jeunes.

Les mesures de soutien mises en place par le gouvernement - notamment l'aide aux employeurs - devraient nous aider, même si cette aide ne sera utile que s'il y a une reprise d'activité générale.

Notre service des relations avec les entreprises est dans une phase d’actions intensives, pour pouvoir permettre la signature de nouveaux contrats le plus rapidement possible.

Et demain ?

La reprise en fait, va dépendre de la manière dont les entreprises vont se responsabiliser : nous sommes tous acteurs de notre sécurité collective, il s’agit de contenir l'épidémie. Il faut avoir un discours optimiste mais ferme, afin de sortir de cette situation compliquée.

#Epmt #ProtocoleSanitaire #Covid19

Journal & Magazine
N° 3782 -
30 septembre 2022
N° 3781 -
16 septembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services