Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

L'Ecole du vin de Bordeaux privilégie aujourd'hui l'opérationnel

Formation - Écoles - mercredi 26 juin 2019 12:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Bordeaux (33) L'école des vins de Bordeaux, qui célèbre ses 30 ans, a choisi de répondre directement aux problématiques terrain rencontrées par les professionnels du vins. Le point avec Stéphanie Barral, directrice de l'établissement.



Qu’est ce qui fait la spécificité de votre école ?

Nous ne sommes pas une école traditionnelle, puisque nous sommes rattachés à l’interprofession des vins de Bordeaux (CIVB). Notre objectif est de démocratiser et dépoussiérer l’approche du vin. Nous sommes dans une logique ‘business’, nous voulons donner des clés pour vendre davantage de vin et bien sûr davantage de vins de Bordeaux. Nous allons évoquer les cépages mais c’est l’axe métier qui est privilégié. Comment on constitue une carte de vins au verre, comment proposer des ventes additionnelles (vin à l’apéritif, en dessert, etc.) ? Nous avons cinq modules principaux qui sont dédiés au secteur de la restauration avec une approche opérationnelle, nous mettons les gens en situation au travers de jeux de rôle par exemple. Si la cuisine est au cœur d’un restaurant, les personnes en salle sont essentielles à la satisfaction du client, mais pour ça il faut qu'ils aient des connaissances pratiques pour mieux vendre et être à l’aise.

Vous avez lancé en mai le 1er e-concours SOM'Bordeaux, Révélation jeune sommelier de France, dans quel esprit ?

Depuis plus de 15 ans, nous intervenons dans les lycées professionnels, dans les réseaux Vatel, Paul Bocuse...  En 2017, nous avons lancé notre application OenoBordeaux qui est un outil pratique qui fonctionne très bien. Nous avions envie de nous adresser aux nouvelles générations de manière encore différente. Nous sommes dans la motivation. Ce challenge s’adresse à tous les jeunes passionnés de vins âgés entre 18 et 25 ans. Ils peuvent être en sommellerie, en salle... Des questions se succèdent par étapes. C’est gratuit et accessible via notre application. La clôture aura lieu le 25 octobre, avec une finale prévue à Bordeaux le 18 novembre et parrainée par Antoine Pétrus, directeur général du Groupe Taillent, et double MOF sommellerie et service.

L’Ecole du vin de Bordeaux fête ses 30 ans cette année, quelles sont les autres nouveaux qui accompagnent l’événement ?

Nous multiplions les actions à Bordeaux et à l’échelle mondiale. Nos 300 formateurs interviennent dans 21 pays. Nous avons modernisé nos locaux et nous digitalisons nos formations avec des formats novateurs. Par exemple, si nous avons un groupe de restaurateurs et que certains d’entre-eux ne peuvent pas se déplacer, ils peuvent participer à la formation à l’extérieur, en direct et de manière interactive. Nous sommes en train de finaliser pour la fin de l’année une ‘market place’ de la formation qui regroupera différents types de formations qui sont commercialisées par nos formateurs. Ca ouvre un large choix de thèmes et spécificités de formations. Nous proposons à Bordeaux tous les derniers lundis du mois un atelier intitulé L’addition S'il Vous Plaît, qui s’adresse aux professionnels de la restauration et qui est gratuit. Il suffit de s’inscrire sur notre site. On parle des tendances mets et vins, de l’optimisation de la carte, des éléments de satisfaction clients… Nous allons désormais organiser ces cessions à Paris (deux par an dans un premier temps) et à terme dans d’autres grandes villes comme Lyon, Lille, etc. Notre objectif est de partager avec le plus grand nombre la culture du vin.

#EcoleDuViDeBordeaux #Formation #Vin #Bordeaux #StephanieBarral #Oenobordeaux #RevelationJeuneSommelierDeFrance #concours


Sylvie Soubes
www.ecoleduvindebordeaux.com