Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Les MC Barman du lycée Georges Frèche en mission au SIPRHO

Formation - Écoles - mercredi 20 février 2019 13:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

La Grande Motte (34) 

La section MC Bar du lycée Georges Frèche de Montpellier (Matéo, Alexis, Thibaud, Raphaël, Melissa, Océane, Anaëlle, Amael, Lucas, Manon, Maxim) est venue accompagnée de leur professeur Laurent Agar MOF Barman 2018 au 10ème salon international des plages, du bar, de la restauration et de l'hôtellerie (SIPRHO) qui s’est tenu à La Grande Motte du 18 au 20 février.

Les élèves n’avaient que l’embarras du choix pour venir découvrir les concepts et nouveautés du monde des plages réparties sur 170 stands. Ils ont surtout assisté à une MasterClass de la maison Ferroni créateur de spiritueux anciens et innovants. Guillaume Ferroni le directeur a animé de manière magistrale cette MasterClass en invitant son auditoir à travers l’historique de toute une gamme de breuvages dont les spiritueux disparus.

A partir de recettes originale tirées de sa collection de livres et de manuscrits anciens, Guillaume Ferroni réédite aujourd’hui ces spriritueux disparus. Il a donné à cette collection le nom de « Série des Lumières » en hommage au siècle qui a été le témoin de leur apogée.

La série des Lumières

Ratafia de Marseille (réédité d’après une recette de 1823), L’Eau verte de Marseille (immense succès dans les années 1830 car réputée prévenir contre le choléra), Vespetro (Liqueurs aux vertu digestives qui apparait dès les années 1700), élixir du Suédois Toussaint Blaize (Ancêtre du Fernet était réputé prolonger la vie), Guildive 1800 (Premier nom français du rhum).

Ils témoignent « Ce qui nous a vraiment impréssionné c’est le savoir et la maîtrise de son sujet de la part de Guillaume Ferroni. Il nous a transporté dans une dimension historique d’une gamme de produits dont nous ne soupçonnions même pas l’existance. Nous avons pris connaissance également, de l’étymologie de certains mots comme celui d’Elixir (de l’arabe ibérique médiéval - pierre phylosophale), du fait que de nombreux breuvages avaient une origine thérapeutique et tant d’autres choses encore. Même si dans nos métiers ‘passion et désir de transmission’ sont des maîtres-mots, ils trouvent une fois de plus tous leur sens quand on écoute de tel personnage ». Alexis et Raphaël.

#LyceeGeorgesFreche #Siprho #McBarman

Claude Dibiase