Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Coq O Vin, un tour du monde gastronomique et viticole responsable

Formation - Écoles - mercredi 25 avril 2018 21:00
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Charly et Aurore du Collège de Paris pour un tour monde gastronomique et viticole responsable
Charly et Aurore du Collège de Paris pour un tour monde gastronomique et viticole responsable

Paris (75) Le projet de deux diplômés du Collège de Paris, le 23 avril 2018. Aurore Debruyne et Charly Ganem, deux jeunes diplômés du Collège de Paris âgés de 27 et 25 ans, se sont lancés dans un tour monde gastronomique et viticole responsable, selon un mode de voyage particulier : le Wwoofing.

Ils ont créé l'association Coq O Vin afin d'aider les agriculteurs en difficulté, et ont un projet de documentaire consacré aux agriculteurs qu'ils rencontreront dans 9 pays du monde. Ils sont partis le 28 février 2018 et reviendront en mars 2019. 

Aurore et Charly, deux jeunes diplômés du MS Management de la gastronomie et de l'oenologie du Collège de Paris ont décidé de s'engager dans un tour du monde d'un an utile et responsable, orienté vers la culture gastronomique, viticole et des spiritueux. « Nous sommes tous les deux passionnés de gastronomie, de vin et de voyages. Nous avons remarqué que personne n'avait vraiment exploré le monde en se consacrant à tous ces domaines en même temps. », racontent les deux globetrotters. 

Un parcours prédéfini et une philosophie de voyager Partis le 28 février 2018 pour la Birmanie, Aurore et Charly voyageront en sac à dos jusqu'en mars 2019. Concrètement, ils vont parcourir 3 continents (Asie, Amérique du Sud et Océanie) et 9 pays durant une année, afin de découvrir et faire découvrir les cultures gastronomiques locales par le biais d'articles, de vidéos et de photos. « Notre parcours suit au maximum les saisons en fonction des produits que nous étudierons sur place. Par exemple, pour la Birmanie, le Chili et la NouvelleZélande, nous avons voulu être sur place pour les vendanges.», précise Charly. 

Ils souhaitent sortir du tourisme classique et voyager de manière responsable en vivant chez l'habitant et en travaillant au coeur de l'agriculture. « Vivre avec l'agriculteur, c'est apporter notre soutien à une agriculture raisonnée, découvrir le quotidien d'une culture étrangère et promouvoir une relation humaine. », poursuit Charly.


Claude Dibiase
Journal & Magazine
Services