×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Pour Pierre Gattaz, l'apprentissage est une priorité

Formation - Écoles - mardi 12 juillet 2016 12:34
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Limoges (87) La formation est la clé de l'emploi, notamment dans les métiers des CHR, selon le patron des patrons.



Pierre Gattaz (pull rouge) sur le podium du Tour à Limoges, avec des apprentis des CFA
© Staff com du Medef.
Pierre Gattaz (pull rouge) sur le podium du Tour à Limoges, avec des apprentis des CFA

De passage à Limoges pour accompagner une étape du Tour de France, Pierre Gattaz, le président du Medef, s'est exprimé sur l'apprentissage, notamment en hôtellerie-restauration. Constatant avec satisfaction que les CFA de la région généraient chaque année dans ce secteur plus d'un millier d'emplois locaux - répondant ainsi aux besoins exprimés par les différentes catégories - il a rappelé les actions de son syndicat en ce domaine. "Le Medef s'implique fortement dans la formation, mais aussi dans la promotion de l'apprentissage. Ainsi, sur le Tour de France, nous avons trois voitures et nous organisons des manifestations ou des concours avec les élèves des CFA du parcours. Nous souhaitons créer de l'emploi, sortir les jeunes du gouffre, avec 400 000 apprentis seulement formés par an, tous métiers confondus, contre 1,4 millions formés en Allemagne. Nous remettons donc à l'honneur les filières via un projet baptisé Beau Travail, qui consiste en spots télé montrant des jeunes apprenants in situ, en cuisine et autres métiers de bouche. Un site web, www.beautravail.org, développe cette stratégie et renseigne sur les programmes des CFA."

La loi travail oublie les apprentis

Le Medef engage également divers partenariats avec des organismes comme les Compagnons du devoir. Son président, conscient du réservoir d'emplois générés par le secteur des CHR, souligne l'action des CFA et lycées professionnels régionaux, tels ceux du Limousin (4 Vents à Tulle, Jean Monnet à Limoges..) ainsi que l'importance du rôle joué par l'Umih à travers ses délégations départementales. Il donne également à ceux qui dirigent le pays quelques pistes à suivre : "Le gouvernement doit améliorer la facilité d'embauche des apprentis. Il doit aussi régler les complexités liées à la durée du travail de ces derniers, s'intéresser à leurs logements, engager des campagnes de promotion, prendre en compte les réalités des bassins d'emploi. Notre syndicat réclame la responsabilité de l'apprentissage, aux côtés de l'Éducation nationale, et souhaite renforcer dans cette optique ses liens avec les CFA. Quant à la loi travail, nous sommes déçus de ne rien trouver en ses textes sur l'apprentissage, alors que nous avions proposé un amendement sur le temps de travail des apprentis, sur celui des maîtres."

Bien qu'il prédise que cette loi ne sera pas créatrice d'emplois, et que le taux de chômage en France ne pourra être que chaotique dans les prochains mois (sans descendre en dessous des 9 %), le patron des patrons se veut optimiste. "Les cafetiers, hôteliers, restaurateurs, à l'égal des autres métiers de service sont un vivier constant d'emplois, et nous constatons que 50 % des jeunes rêvent actuellement de créer leur entreprise. La passion qui les anime est encourageante, et nous rend confiants dans l'avenir, principalement dans ces métiers."


Jean-Pierre Gourvest
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
par la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration
Services