Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Cyrille Jeannes : "Un TP en cuisine, ce n'est pas jouer à la dînette"

Formation - Écoles - mardi 2 septembre 2014 10:40
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) Le nouveau président de l'Association française des lycées d'hôtellerie et de tourisme (Aflyht) met la réforme du bac technologique au premier plan de ses priorités de la rentrée. Il prône une harmonie des dispositifs à l'échelle nationale.



'C'est un grand honneur de prendre la présidence de l' Aflyht, mais c'est une responsabilité. Et il ne faut pas décevoir', confie Cyrille Jeannes.
© DR
'C'est un grand honneur de prendre la présidence de l' Aflyht, mais c'est une responsabilité. Et il ne faut pas décevoir', confie Cyrille Jeannes.

L'Hôtellerie Restauration : Vous venez d'être élu à la tête de l'Aflyht. Quel est le dossier brûlant sur lequel vous allez plancher en cette rentrée ?

Cyrille Jeannes : Celui de la réforme du baccalauréat technologique. Nous ne voulons pas, par exemple, que les travaux pratiques en cuisine soient réduits à la portion congrue. Un TP, ce n'est pas jouer à la dînette ! En outre, il faut absolument régler la problématique des élèves mineurs dans ces mêmes TP. Actuellement, leur sort varie d'une région à l'autre. 

Pour cela, allez-vous frapper à la porte du ministère de l'Éducation nationale ?

Nous avons de très bonnes relations avec l'inspection générale de l'Éducation nationale pour notre secteur, mais il nous faut, en effet, développer nos relations avec le ministre. Je vais également travailler de concert avec Joseph Le Gal, mon homologue de l'Anephot [Association nationale des écoles privées d'hôtellerie et de tourisme, NDLR]. Nous irons ensemble au ministère.

Quand et où aura lieu le prochain congrès annuel de l'Aflyht ?

Il est prévu du 25 au 27 mars 2015, à Amiens.

Sur quel thème allez-vous mener vos réflexions ?

Le thème directeur sera : quels partenariats mener entre collectivités territoriales et lycées hôteliers ? Pour l'heure, chaque région agit à sa façon. Ce n'est pas normal, il faut harmoniser tout cela.

Anne Eveillard

En complément :
 Aflyht
Journal & Magazine
Services