×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Fonds de commerce

Le réseau Michel Simond veut capter le haut de gamme avec sa cellule MS Prestige

Fonds de commerce - jeudi 24 janvier 2013 15:33
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Officiellement lancé lors du salon Equip'Hôtel en novembre 2012, ce service est dédié aux cessions d'établissements réalisant plus d'1 M€ de chiffre d'affaires HT. Présentation avec Stéphane Corre, spécialiste CHR au sein de Michel Simond Développement, et Jean-Elie Agnel, directeur général.



Jean-Elie Agnel, directeur général de Michel Simond développement.
Jean-Elie Agnel, directeur général de Michel Simond développement.

L'Hôtellerie Restauration : En quoi consiste MS Prestige ?

Jean-Elie Agnel : La cellule MS Prestige assure un suivi privilégié du dossier de vente concernant les affaires d'exception. Si un hôtel, un restaurant, une brasserie se démarque par l'importance de son chiffre d'affaires, la qualité de son emplacement, de ses agencements, elle peut bénéficier de notre service consacré aux affaires de prestige. C'est un service complémentaire que nous apportons à nos clients haut de gamme, un peu comme le secteur de la banque qui donne, à ses clients les plus aisés, un accès à une gestion privée.

 

Quels critères un propriétaire doit-il remplir pour bénéficier du service MS Prestige?

Stéphane Corre : Il faut que l'affaire, indépendant ou de chaîne, sorte du lot grâce, d'une part, à ses caractéristiques matérielles : bâtiment de caractère, emplacement de premier choix, agencement moderne, un nombre de chambres supérieur à 35 pour les hôtels et grâce, d'autre part, à ses résultats financiers, 1 M€ de CA HT minimum. Quelques exemples récents : un hôtel-restaurant de 70 chambres au coeur du parc régional des Vosges, un hôtel bureau au centre ville de Toulouse, la Maison Tirel-Guérin en Bretagne, un hôtel-restaurant de 56 chambres avec restaurant étoilé Michelin, un hôtel Ibis à Poitiers et un complexe d'hôtellerie de plein air en Vendée.

 

Si une affaire est sélectionnée par vos équipes de MS Prestige, que propose le réseau Michel Simond ?

J.-E. A. : Comme pour tous nos clients, le propriétaire va bénéficier du savoir-faire de notre consultant local qui va évaluer le fonds : analyse des comptes annuels, appréciation de l'agencement, des contrats en cours, des conditions d'exploitation, point sur la réglementation en vigueur. Il va se charger ensuite de diffuser la mise en vente à l'échelle nationale au sein de notre réseau, ainsi que dans la presse professionnelle, la presse régionale, les salons professionnels... Mais, il va bénéficier également d'une recherche d'acquéreurs plus ciblée et plus active car nous contacterons également les acquéreurs de notre base de données Prestige dont le profil correspond précisément à ce genre d'affaires, comme des sociétés d'investissement ou des indépendants dotés d'un apport minimum de 400-500 000 €...

 

Quels sont les objectifs de développement de la gamme MS Prestige ?

S. C. : Depuis son lancement à l'automne 2012, nous avons suscité l'intérêt de nombreux professionnels. Compte tenu de cet accueil très positif, nos perspectives à court terme sont que la gamme MS Prestige représente 10 à 30 % du portefeuille d'affaires et 10 à 15 % des cessions du réseau, que ce soit en fonds de commerce ou en parts.

 

Quelles sont les perspectives du marché des ventes de fonds en 2013 ?

J.-E. A. : Les affaires qui seront surestimées trouveront difficilement preneurs. Toutefois, les établissements qui seront présentés sur des estimations de marché, avec des ratios classiques - prix/EBE/CA - ou sur des bases cohérentes en fonction des éventuels investissements à prévoir, auront plus d'opportunités pour la reprise de leur affaire. Ceci devrait maintenir le marché de la transaction de CHR en légère hausse.

Propos recueillis par Tiphaine Beausseron

Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les ruptures du contrat de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services