Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Revêtements de sol : lesquels choisir ?

Équipements et nouvelles technologies - mardi 31 octobre 2017 11:15
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Moquette ou carrelage ? Pierre ou parquet ? Avec ou sans tapis ? Les architectes d'intérieur Christine et Nicola Borella donnent conseils et astuces pour faire les bons choix que ce soit dans un hôtel ou un restaurant.



"La destination d'un hôtel détermine le ou les revêtements de sol que l'on va choisir", expliquent Christine et Nicola Borella. Les architectes d'intérieur font la nuance entre un établissement de bord de mer ou de montagne, où l'on vient en vacances, un hôtel urbain ou encore un hôtel de luxe. Autrement dit : à chacun son sol, en sachant que celui-ci fait partie intégrante de la thématique de l'établissement. "Il aide à exprimer le concept de départ", ajoute Nicola Borella. Un concept souvent lié aux modes de vie des personnes qui y séjournent, mais aussi à l'environnement extérieur. "Si nous sommes dans une station de ski, par exemple, on a envie d'avoir du bois. Mais celui-ci risque d'être un peu trop fragile. On pourra alors opter pour un stratifé ou du carrelage imitation bois", explique Nicola Borella. Autre solution : la moquette, en laine ou polyamide. "En particulier dans les chambres, où elle va apporter un côté chaleureux", détaille Christine Borella.


"Le sol donne un sens de circulation aux espaces"

Pour le Château Hochberg, à Wingen-sur-Moder (Bas-Rhin), hôtel de 15 chambres et suites face au musée Lalique, Christine et Nicola Borella ont misé sur du parquet dans toutes les parties communes du rez-de-chaussée et, dans les étages, sur une moquette chinée qui rappelle la couleur du chêne, "afin d'assurer une continuité de tonalités sur tous les sols du bâtiment".

"Actuellement, le parquet est très demandé, surtout dans les hôtels parisiens dès qu'il s'agit de créer une atmosphère proche des appartements haussmanniens", constatent les architectes d'intérieur. Au Paradise Blue Hotel & Spa qu'ils viennent de terminer en Bulgarie, face à la mer, ils ont mêlé carrelage et moquette dans les chambres. Le carrelage imite le bois, tel le pont d'un bateau, pour créer un chemin de l'entrée jusqu'au balcon. "Car le sol donne un sens de circulation aux espaces d'un hôtel ou d'un restaurant", souligne Nicola Borella.


Pierre ou carrelage antidérapant dans les salles de bains

Enfin, Christine Borella rappelle qu'une moquette dure cinq ans environ. Si bien qu'elle regarde de près les nouvelles matières, telles que les mailles synthétiques ultra-résistantes, "idéales pour une salle de petit déjeuner ou une réception, car lavables à l'eau". Quant aux salles de bains, "en général, on opte soit pour de la pierre, soit pour un carrelage antidérapant, selon la cohérence avec le concept et le standing de l'hôtel".

Anne Eveillard
Tapis : la touche en plus
"Un tapis est plus souple qu'une moquette et cela vient adoucir une base de sol dur." C'est ainsi que Christine et Nicola Borella résument les atouts d'un tapis, dont ils viennent de dessiner une collection pour Roche Bobois. Le tapis peut aussi apporter une touche de couleur dans une chambre, personnaliser une réception ou habiller un escalier. À l'instar de la gamme de tapis d'artistes créés par Codimat & Catry, dont les dessins sont signés Enki Bilal ou encore Françoise Gresse. "Dès janvier 2018, ces tapis existeront en tissage Wilton, en laine et polyamide : une matière à la fois résistante, anti-feu et facile à entretenir, explique Caroline Catry, à la tête du groupe Catry. Par exemple, pour faire disparaître une tache de vin, il suffit de verser un peu d'eau gazeuse, laisser absorber et frotter."
Journal & Magazine
Services