×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Les nouvelles conditions de collaboration avec Booking.com

Équipements et nouvelles technologies - lundi 29 juin 2015 15:25
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Le distributeur a revu ses clauses d'utilisation, principalement en ce qui concerne la parité tarifaire. L'OTA a pris les devants pour éviter des sanctions au niveau européen.





Booking.com a mis à jour ses conditions de collaboration, principalement au sujet des clauses de parités. Cette décision fait suite aux engagements validés par l'Autorité de la concurrence en avril dernier. Cette mise à jour est faite au niveau européen, probablement pour préparer une action au niveau de la Cour de justice européenne. Booking.com préfère donc la parité telle qu'elle est encadrée par l'Autorité de la concurrence que le contrat de mandat prévu dans la loi Macron (qui n'a pas encore été promulguée).

• Désormais, pour Booking.com, les parités tarifaires et de disponibilités n'existent plus entre les OTA. Il devient donc possible, sur le papier, de confier des chambres à Booking.com plus chères que celles que celles données à Expédia.

• Ces parités sont aussi cassées pour les canaux hors ligne (téléphone, passage, agences physiques). L'Hôtelier peut donc proposer des chambres moins chères que sur Booking.com par téléphone, mais aussi par e-mail ou SMS. Si vous avez le droit d'être moins cher sur ces supports, vous n'avez en revanche pas le droit d'en faire la promotion. Il est donc interdit de faire apparaître sur son site une mention de type Meilleur prix par téléphone. Enfin, les clauses de parité s'appliquent toujours à votre site internet et à tous vos points de ventes directs (comparateurs de prix, plateformes vertueuses, TripAdvisor, etc.)

• Booking.com instaure une nouvelle parité de conditions : l'OTA encourage les hôteliers à lui donner accès a tous les types d'hébergements, toutes les offres et toutes les conditions de réservation. Il sera plus compliqué de ne garder une formule (B&B, par exemple) que pour la vente directe et donc de contourner, indirectement, la parité tarifaire.

• Booking.com autorise également les professionnels à contacter directement les anciens clients apportés par la plateforme. Mais l'agence de voyages en ligne ne communiquera pas leurs coordonnées. À charge à l'hôtelier de les récupérer par lui-même.

• Le contrat Preferred évolue de la parité de tarifs et de disponibilités vers une parité systématique des tarifs et conditions et d'une disponibilité raisonnable pour tous les logements.


Gillian Tans, directrice des opérations de Booking.com, s'est félicitée de ces nouvelles conditions de collaboration. Elle y voit une situation dans laquelle tout le monde est gagnant : Booking.com, le client et l'hébergeur. Elle pense que Booking.com a suffisamment montré sa volonté de conciliation pour que les hébergeurs lui confient le plus de stock toujours au meilleur prix et aux meilleures conditions. Les hébergeurs n'ont rien à signer. Continuer de collaborer avec Booking.com après le 30 juin vaut acceptation des nouvelles conditions d'utilisation.
Thomas Yung, auteur du Blog des Experts

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Développer votre créativité culinaire par combinaison
par Gilles Charles
Services