×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Régis Chaffaut, nouveau directeur de salle du restaurant La Palme d'or : "Il faut savoir observer nos convives"

Emploi - mardi 13 juillet 2021 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Cannes (06) Autodidacte, Régis Chaffaut incarne les possibilités que présentent les métiers de la restauration. Il vient d'être nommé directeur de salle du restaurant 2 étoiles Michelin de l'hôtel Martinez auprès du chef Christian Sinicropi.



Son premier métier de facteur d’orgues reflétait sa passion du travail manuel. Créativité, curiosité, minutie et perfectionnisme sont sans doute les qualités communes entre ce métier d’art et le travail en salle. Commis, chef de rang, maître d’hôtel, directeur de restaurant, depuis sa reconversion, Régis Chaffaut a occupé tous les postes en salle avant d’entrer à La Palme d’or comme directeur assistant. Avec un tel parcours, il a développé des compétences en management, gestion, formation, organisation d’événements… est passé par le room service, le restaurant semi-gastronomique, les grands banquets, les étoilés. Régis Chaffaut a la culture de l’exemplarité, son parcours en est l’illustration.

C’est naturellement que ce créatif et artiste trouve sa place comme assistant directeur de salle aux côtés du chef Christian Sinicropi à la Palme d’or en 2018, le restaurant étoilé de l’hôtel Martinez, avant de passer directeur de salle cette année. “Ici, on a la chance d’apprendre tout le temps”, s’enthousiasme Régis Chaffaut. “Le chef nous amène dans des sphères vers lesquelles on ne serait pas allés” explique-t-il. Le plus grand défi est de “retranscrire l’univers du chef”, un défi facilité par une grande communication et par une proximité cultivée au quotidien. Ici, pas de frontière entre cuisine et salle. Les chefs de rang sont “des chefs de rang-cuisiniers, qui finissent les plats en cuisine pour encore mieux les retranscrire aux clients”.

 

“Personnaliser le service en gardant une part de mystère”

Sa mission principale reste évidemment de délivrer l’expérience la plus magique possible aux clients qui viennent au restaurant 2 étoiles Michelin, pour vivre un moment à part. Pour ce faire, l’équipe casse les codes du service traditionnel. “Nous adaptons le service à chacun de nos convives. Nous personnalisons la manière de servir en gardant une part de mystère” explique Régis Chaffaut. Un mystère entretenu par le fameux cube du chef, qui promet une surprise gustative, visuelle et olfactive. Ici, pas de service standardisé, mais hyper flexible, où l’on initie, oriente et permet aux clients de vivre une découverte. “Nous devons savoir observer nos convives”, poursuit-il. Chaque client vit ainsi une expérience unique.

À la faveur de son parcours atypique, le directeur de salle recrute des personnes qui portent une même volonté et disposent de qualités humaines :“foncièrement humain, pas d’ego, humilité, belle âme, envie de transmettre et d’apprendre, savoir être” sont ainsi les points forts pour accéder à La Palme d’or.

Entre communication bienveillante et personnalisation de chaque geste, Régis Chaffaut voit du potentiel dans chacun de ses collaborateurs : “un commis est un chef de rang potentiel”, précise-t-il. Une culture de l’évolution qui semble lui réussir jusqu’alors.

#lapalmedor #cannes #michelin #regischaffaut #christiansinocropi #martinez


Vanessa Guerrier-Buisine
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Evaluer, acheter et vendre un fonds de commerce en CHR (avec tableur d’estimation)
par Jean Castell
Services