Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Magali Aimé (Club Med) : "Le point marquant c'est le recrutement, puis la fidélisation"

Emploi - jeudi 31 janvier 2019 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Une table ronde était organisée à l'occasion du Sirha sur les problématiques de recrutement sur la filière cuisine et salle. Parmi les solutions évoquées : la formation du personnel et aider les collaborateurs à donner du sens à leur vie.



Une table ronde qui s’est déroulée lors du salon du Sirha avait pour thème les problématiques de recrutement. Autour du débat : Magali Aimé, directrice du recrutement des villages sur l’Europe, l’Afrique et le Moyen Orient pour Club Med, Julien Fouin, de Service Compris, entreprise spécialisée dans la reconversion et la formation, et Nicole Jouffret, professeur de restaurant et d’hébergement à l’école hôtelière de Chamalières.

"La difficulté c’est la pénurie sur notre secteur et le turnover de plus en plus important sur le marché français mais aussi européen ", témoigne Magali Aimé. Une problématique partagée par tous. Parmi les solutions : la fidélisation. "L'objectif qui est commun à l’ensemble des acteurs, qu’on soit un groupe comme le Club Med ou un restaurateur, c’est d’abord de fidéliser l’ensemble de nos collaborateurs sur la filière table et cuisine, particulièrement touchées par la pénurie de main d'oeuvre", explique la directrice du recrutement pour le Club Med. Et pour fidéliser son personnel, le Club Med mise beaucoup sur la formation. Ils ont créé l’institut du goût au sein de leur village d’Opio : "Il s’agit d’un sas d’acculturation pour donner une vision globale de nos attentes et juger du niveau technique de chacun", explique Magali Aimée. L’intérêt pour le groupe est multiple : ils forment eux-mêmes leurs futurs collaborateurs, ce qui leur permet de les façonner à leur image, ils peuvent juger eux-mêmes du niveau de ces collaborateurs, et surtout le collaborateur lui-même peut apprécier tout de suite le niveau qu’on lui demandera dans sa future expérience, au sein de l’un des villages du groupe. En parallèle, le groupe offre aussi à certains l’opportunité d’être en alternance. Enfin, un nouveau partenariat stratégique avec l’institut Paul Bocuse est en train d’être mise en place. "L’idée derrière ce partenariat c’est d’offrir à leurs collaborateurs la possibilité d’être formé dans un institut connu et reconnu, et d’avoir une belle employabilité", confie la chargée du recrutement.

« Donner du sens à leur vie »

Le Club Med mise au aussi sur l’aspect plus personnel en cherchant "à donner du sens à la vie de [ses salariés] et une belle employabilité". "Nous constatons que la cuisine et la salle sont des filières quo ont été malmenées. Aujourd’hui, la nouvelle génération préfère être dans la collaboration plus que dans la hiérarchie. Il y a un véritable souhait de leur part d’avoir un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle", explique Magali Aimé. Une solution, selon elle : revoir par exemple l’organisation des horaires.

#Sirha #ClubMed


Romy Carrere
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Romy Carrere