×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Thierry Roger (Elior) : "Nous recherchons des personnalités"

Emploi - mardi 6 mars 2018 09:54
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Paris (75) Le directeur de l'emploi et de la promesse employeur au sein d'Elior pour l'activité restauration collective évoque les perspectives de recrutement de l'entreprise pour 2018. Il donne aussi quelques pistes pour réussir son entretien.




En 2018, Thierry Roger parle de 7 900 recrutements prévus chez Elior, sur toute la France.
© DR
En 2018, Thierry Roger parle de 7 900 recrutements prévus chez Elior, sur toute la France.

L'Hôtellerie Restauration : Quelles sont vos perspectives d'embauche pour cette année 2018 ?
Thierry Roger : Durant l'année 2018, nous prévoyons 7 900 recrutements sur toute la France, tous statuts confondus - de l'alternant au cadre -, en CDI et CDD longue durée.

Quels profils recherchez-vous et à quels postes ?
Chez Elior, nous recherchons principalement dans deux univers de métiers. Le premier, très opérationnel, lié à la filière cuisine. Le second est ciblé, quant à lui, sur le management opérationnel et le management intermédiaire. Les profils que nous recherchons sont donc variés. Et nous misons d'autant plus sur cette diversité que nous souhaitons refléter ce que sont nos convives. Ainsi sommes-nous ouverts aussi bien aux jeunes qu'aux seniors, aux personnes diplômées et expérimentées pour des postes de management, qu'à des profils moins qualifiés pour des postes de commis de cuisine, par exemple.

Quels conseils pouvez-vous donner à un candidat qui souhaiterait postuler chez Elior à l'occasion du salon LHR Emploi ?
Je lui recommande de bien préparer sa venue au salon. Autrement dit, de bien se connaître, plus que de connaître Elior. Bien se connaître, cela signifie savoir qui l'on est, ce que l'on cherche, pourquoi on est venu au salon LHR Emploi. Car il ne s'agit pas de perdre ses moyens dans des échanges qui vont très vite. Il faut arriver à mettre des mots sur son histoire, son parcours, ses envies, ses attentes, sans paniquer, sans stresser, alors que l'on est debout devant le comptoir d'un stand. Il ne faut donc pas hésiter à s'entraîner chez soi, devant la glace. Aujourd'hui, chez Elior, ce sont des personnalités, plus que des CV, que nous recherchons.

Qu'attendez-vous de ce salon LHR Emploi ?
Au-delà des CV que nous allons récupérer - nous en avons rapporté près de 400 à l'issue du dernier salon LHR Emploi -, nous souhaitons créer une relation avec celles et ceux qui vont venir nous voir. Nous voulons jouer un rôle de recruteur vis-à-vis d'eux, mais aussi d'accompagnateur, de conseiller, de coach, notamment en les laissant s'exprimer sur leur projet professionnel ou encore sur ce qu'ils recherchent en souhaitant travailler dans le secteur de la restauration.

Anne Eveillard
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
par Pascale Carbillet
Services