En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure navigation et nous permettre de réaliser des statistiques d'audience. Cliquez pour en savoir plus !
Actualités
Espace Abonnés
Espace abonnés
Accueil > Actualités > Emploi

Vegan et sans gluten : recherche cuisiniers désespérément ?


mercredi 13 janvier 2016 15:20

Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
(3)
Partager :
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Paris (75) Face à une demande croissante, les restaurants s'ouvrent à des cuisines différentes, qui excluent de leur mode de préparation certains aliments. Même des tables étoilées jouent le jeu. Mais comment trouver les profils qui connaissent ce type de cuisine ?

© DR
Valérie Bisch : 'Pour qu'un chef propose du vegan ou du sans gluten, il doit avant tout en avoir envie.'

Elle n'a pas trouvé les bonnes personnes tout de suite. Lorsqu'elle a créé, voilà trois ans, le premier Café Pinson dans le Marais, à Paris (IIIe), Agathe Audouze a testé plusieurs cuisiniers. Positionnée sur les liens entre nutrition et santé, elle a d'emblée privilégié le bio, le végétarien, sans blé et sans produits laitiers. Mais tous les chefs ne s'adaptaient pas, par méconnaissance de cette façon de cuisiner. Résultat : Agathe Audouze s'est retournée vers "des personnes concernées et motivées par le sujet". Des profils qui cuisinent déjà ainsi pour eux, pour leurs proches, qui savent où se fournir et ont aussi le réflexe d'aller vers les producteurs locaux.

"Pour qu'un chef propose du vegan ou du sans gluten, il doit avant tout en avoir envie", confirme Valérie Bisch, fondatrice du cabinet de recrutement Tovalea. À cela s'ajoute "du temps et des moyens pour s'engager dans cette voie", poursuit-elle.


"De nouveaux défis à relever"

Ce qu'a obtenu, par exemple, le chef pâtissier du du Shangri-La parisien, Michaël Bartocetti. Depuis cet automne, il propose une version vegan de l'afternoon tea du palace. Il a donc dû concevoir tartes et gâteaux sans utiliser ni oeuf, ni beurre, ni lait… "Le plus difficile a été de remplacer les oeufs." Ainsi la meringue de son mont-blanc a été imaginée à partir d'un mix qui mêle jus de cuisson de pois chiche et vinaigre. Tout aussi inédit : pour les biscuits, le chef a eu recours à du lin bouilli mélangé à de la purée d'amandes crues. Un exercice qui a nécessité deux mois de test dans les cuisines du Shangri-La.

"Aujourd'hui, ceux qui s'intéressent notamment au vegan et n'ont pas été formés à cela en lycée hôtelier frappent à notre porte. Ils veulent apprendre et comprendre ce savoir-faire, cette expertise", reconnaît Agathe Audouze. Si bien qu'après l'ouverture de son quatrième Café Pinson, fin janvier, dans le IVe arrondissement de Paris, elle va commencer à plancher sur des formations qu'elle pourrait développer auprès des professionnels ou des lycées hôteliers. "Cela peut intéresser des chefs d'avoir des missions atypiques et de nouveaux défis à relever, commente Valérie Bisch. Car nous arrivons à la fin des standards, aussi bien dans l'hôtellerie que dans la restauration."


Anne Eveillard
 
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Anne Eveillard


Recevoir la newsletter quotidienne


Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
(3)
Partager :
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email


  Publier


Emploi
 Cinq bonnes raisons de travailler dans un restaurant étoilé
vendredi 10 novembre 2017 09:04
Véritable carte de visite, l'embauche dans un restaurant étoilé est souvent un tremplin pour la suite de sa carrière...  Lire la suite
 
Bilan de compétences : est-ce bien utile ?
lundi 6 novembre 2017 16:13
Retrouver un job, évoluer en interne, changer de voie professionnelle : cet dispositif permet a priori de progresser dans sa carrière. Mais avant...  Lire la suite
 
Les chefs du collège culinaire de France planchent sur le recrutement
jeudi 26 octobre 2017 14:47
Sollicitée sur ce thème par les restaurateurs, l'association a proposé aux chefs fondateurs de partager leurs pistes de réflexion.  Lire la suite
 
Candidatures sans réponse : comment réagir ?
jeudi 26 octobre 2017 11:25
Vous avez inondé les recruteurs de CV et lettres de motivation, répondu à des annonces et envoyé des candidatures spontanées. En retour...  Lire la suite
 
L'école hôtelière de Lausanne enquête sur les offres d'emploi en sommellerie
mercredi 25 octobre 2017 10:21
En 2016, 306 annonces ont été étudiées afin de comprendre quelles étaient les attentes des employeurs en matière de formation. Un travail...  Lire la suite
 

Autres articles...
Spécial Carrières 2013
Spécial Carrières et salaires


L'Hôtellerie Restauration - 5 rue Antoine Bourdelle - 75737 Paris cedex 15
Tél : +33 1 45 48 64 64 - Fax : +33 1 45 48 04 23
Copyright © L'Hôtellerie Restauration
Mentions légales