Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

LHR Emploi : une 9ème édition "efficace" pour les recruteurs et les candidats

Emploi - vendredi 25 septembre 2015 11:23
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

4333 visiteurs. L'affluence de ce salon spécialisé démontre la vitalité d'un secteur pourvoyeur d'emplois. Les espaces annexes (O Service, ICF, VAE Paris) ont également suscité un vif intérêt.




« Profils intéressants », « candidats motivés », salon spécialisé », … À l'unanimité, la cinquantaine de recruteurs présents à la 9ème édition de LHR Emploi, organisée par L'Hôtellerie Restauration hier au CentQuatre à Paris (XIXe), n'a pas caché son enthousiasme post-événement. Idem pour les nouveaux. "C'est le premier salon de l'emploi spécialisé pour le Ritz. Il y a eu un bon flux. Nous recherchions 200 postes en CDD et CDI, majoritairement en opérationnel (cuisine, étages, salle) pour compléter les équipes, indique Suzanne Côté-Peover, directrice des ressources humaines du Ritz, qui rouvrira en mars prochain. On ne fait pas d'entretien comme tel sur le salon. Mais on fixe des rendez-vous aux candidats intéressants. Le carnet est déjà bien rempli..."

Le Groupe Korian a également pu anticiper ses besoins en termes de recrutement. "Depuis la fusion avec Médica en mars 2014 (364 établissements : maisons de retraite, cliniques spécialisées...), Korian recrute en interne. C'est nouveau. Nous sommes là pour nous constituer un vivier car nous avons des besoins réguliers, toute l'année, pour des CDD et CDI. On a eu des bons contacts", poursuit le chargé de sourcing et marques employeur, Valentin Brianceau. De l'hôtellerie de luxe au groupe de restauration collective, la restauration rapide a aussi trouvé son bonheur. C'est le cas de Pret A Manger, également un nouveau recruteur sur le salon (en recherche de 100 postes) : "On a fait des mini-entretiens de 3 à 4 minutes. Au lendemain du salon, nous faisons le tri, recontactons tout le monde pour leur donner une réponse. Beaucoup vont venir au siège pour suivre le processus de recrutement classique (3 entretiens, 2 heures en boutique). C'est que du positif !"

Les candidats sont quant à eux venus hyper motivés, CV et lettres de motivation dans une pochette. Ils étaient 4333 pour cette édition. L'attente dans les files se faisait longue mais obligée pour prétendre à rencontrer de visu les équipes RH des groupes. "C'est plus efficace, plus pertinent de voir une personne physique, plutôt que d'envoyer sa candidature par email. On peut montrer sa motivation, constate Mathieu, un candidat qui repart avec un rendez-vous chez Marriott. Plus expressément, une jeune femme a décroché le jour même un entretien avec le chef du restaurant Allard (Groupe Ducasse) pour un poste de chef de partie en pâtisserie. La dixième édition LHR Emploi, qui prévoit d'augmenter sa capacité de recruteurs, aura lieu le 17 mars 2016.


• La valorisation des métiers de la salle est toujours d'actualité à LHR Emploi. Nous remercions la présence inconditionnelle des professionnels de O Service : Joaquim Braz (Groupe Frères Blanc), Christian David (Le Grand Véfour), Stéphane Trapier (La Tour d'argent), Denis Courtiade (Plaza Athénée), Ismael Maatougui (Le Jules Verne), Emmanuel Fournis (formateur), Christophe Kelsch (Shangri-La), Vladimir Vladic (professeur Serris), Loic Mathis (professeur Dugny), Camille Bostyn (Westminster), et Frédéric Pédrono (Pavillon Ledoyen - Alléno Paris).

• L'ICF a suscité aussi un vif intérêt. Il y avait une liste d'attente pour décrocher un tête-à-tête ou un coaching collectif avec les coachs. Ces derniers ne donnent pas de conseils, mais aident à "rechercher sa propre solution". 
 
La nouveauté : l'espace Validation des acquis de l'expérience professionnelle (VAE).  

Hélène Binet
Journal & Magazine
Services