×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Café - Bar - Discothèque

The Bling Pig Pub, anglais et américain à ses heures

Café - Bar - Discothèque - jeudi 15 décembre 2016 15:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Une atmosphère anglo-saxonne, aux inspirations parfois coquines.
Une atmosphère anglo-saxonne, aux inspirations parfois coquines.

L'époque de la prohibition est un thème qui séduit les consommateurs et qui est repris aujourd'hui par quelques bars de la capitale. The Bling Pig (autre nom donné aux bars clandestins aux Etats-Unis, devenu commun à de nombreux pubs par la suite) en fait désormais partie. Cet établissement du Xème arrondissement, ouvert en novembre en lieu et place de la Grille, balance entre bar à bières, bar à cocktails et club anglais. Dans un décor de pierre, bois, cuir, ponctué de clichés coquins accrochés au mur de la salle à manger, une carte des boissons prometteuse s'offre à la dégustation. Cinq bières belges sont proposées à la pression et trois en bouteilles. A leurs côtés, des bières artisanales anglaise, québécoise ou encore française. En fin de journée, l'univers du cocktail prend la main avec des créations maison comme le Blind Pig Sour, à base de whisky, triple sec et gingembre et des classiques : Moscow Mule, Daïquiri… Pour les petites faims, des Chickend fried, Croquêtes et mini-tartines à grignoter avec les doigts sont proposées tout au long de la journée. A l'heure des repas, l'auteur du concept, Antoine  Menard, a opté pour « une cuisine simple et sans chichis, mais élaborée avec des produits frais, de qualité » et une touche certaine d'originalité. Désormais incontournable, le burger fait  l'objet de plusieurs recettes, dont le Blend Maison,  préparé avec un mélange de différents morceaux de boeuf,  travaillé avec l'une des plus anciennes boucheries de la capitale (Lalauze). Quant aux Buns, purs made in US, ils « respectent la recette originale à base de pomme de terre fraîche et sans sésame ». Autre levier commercial mis en place : « tous les plats sont à emportés ou livrés par Deliveroo »

Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services