Pénurie de main-d'oeuvre : les atouts des équipements

Le fabricant Rational, spécialisé dans les appareils de cuisson intelligents, a réuni plusieurs acteurs du secteur de l'hôtellerie-restauration pour discuter des problèmes d'attractivité du secteur.

Publié le 01 décembre 2021 à 10:05

Le constat est là, “il manque plus de 200 000 employés dans le secteur de l’hôtellerie-restauration”, a rappelé Romy Carrere, du journal L’Hôtellerie Restauration, à l’occasion du webinaire organisé par Rational, le 29 novembre dernier. Le fabricant de matériel de cuisson a souhaité donner la parole a plusieurs acteurs du secteur de l’hôtellerie-restauration. Il a été question de pénurie de main-d’œuvre, de problèmes d’attractivité du secteur... et de la façon dont les fabricants peuvent se révéler un atout concurrentiel dans cette période.

Miser sur du matériel performant est l’un des éléments de fidélisation du personnel, a indiqué David Abergel, responsable commercial de Rational pour la région Île-de-France : “Cela permet d’optimiser sa production et de gagner du temps. Nous proposons des systèmes qui offrent un nettoyage automatique, il faut simplement suivre les instructions. Parmi les avantages, on note une prise en main des appareils facilitée, l’accessibilité du matériel, un confort de travail puisqu’il y a moins de plonge, un nettoyage facile, et c’est ouvert à tout profil puisque cela ne nécessite pas de porter de lourdes charges.


>> Cliquez ici pour obtenir des informations sur les produits

 

“Il faut impliquer ses équipes”

Des arguments également soutenus par Gabriel Asseman, chef de L’Œuf ou la poule à Arras (Pas-de-Calais). “On peut démarrer une affaire avec peu de personnel grâce à ce type d’outils. On travaille toujours en cuisson de nuit, ce qui permet au personnel d’arriver plus tard et de repartir plus tôt. Avec l’autonettoyage de l’iVario, on gagne trente minutes de temps de plonge, ce qui permet de moduler le planning du personnel.” Autre aspect intéressant : la facilité d’accès. Le restaurateur explique que comme tout est enregistré, n’importe quel employé peut s’en servir, même un nouvel arrivant ou un stagiaire, sans risque de surcuisson.

“Il y a un fort besoin de se réinventer dans le secteur, on ne peut plus être dans la rigueur militaire”, a expliqué Caroline Bodar, enseignante en hôtellerie-restauration à Grenoble (Isère). Elle a ainsi proposé de diminuer le travail en coupure, d’organiser les équipes de façon à supprimer une ou deux coupures par semaine, d’organiser les plannings de façon à ce que chaque salarié puisse bénéficier d’un week-end libre par mois, d’anticiper les plannings sur un mois pour offrir plus de visibilité aux salariés… Caroline Bodar a insisté sur l’importance de motiver ses équipes, par exemple en mettant en place des primes sur les ventes. Autre point de management important, selon l’enseignante : “Il faut demander son avis au personnel, les impliquer !” Enfin, pour pallier le manque d’effectif, Caroline Bodar a souligné l’importance de “repartir sur des basiques, avec les calculs coûts matières, par exemple. Proposez moins d’entrées et de plats et réalisez des techniques plus simples !”

Rational attractivité 

 



Commentaires

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Commis de salle / Runner H/F

14 - HONFLEUR

Plus qu'un job, nous vous offrons l'opportunité de rejoindre un Groupe d'hôtels ***** et restaurants authentiques en Normandie dans lequel vous pourrez vous épanouir professionnellement au sein d'une équipe de collaborateurs passionnés. Commis de Salle (H/F) Vous rejoindrez une équipe bienveil

Posté le 14 avril 2024

Pâtissier H/F

85 - NOIRMOUTIER EN L ILE

Hôtel*** Restaurant Les Prateaux à Noirmoutier (85) recherche, pour complèter son équipe un PATISSIER H/F, service du soir uniquement, travail en continu de Avril à Octobre. Expérience gastro exigée pour 40 couverts max 6 soirs par semaine. La maîtrise du pain serait un atout supplémentaire.

Modifié le 14 avril 2024

Chef de partie H/F

20 - PROPRIANO

Chef de partie h/f. Bartaccia hôtel**** Propriano, Corse du Sud Contrat : CDD Salaire : 1900€ nets sur 44h/semaine Période : fin mai 2024 au 15/10/2024 Mission du chef de partie H/F : •Le Chef de partie fabrique et dresse les plats conformément aux fiches techniques tout en veillant à l

Posté le 14 avril 2024