Les Maîtres Restaurateurs s'organisent pour un meilleur accueil des futurs apprentis

Publié le 25 février 2021 à 17:19

L’Association française des Maîtres Restaurateurs (AFMR) est inquiète pour l’avenir et la transmission des savoir-faire. « Les 360 000 salariés de la restauration traditionnelle sont toujours au chômage partiel », une situation d’autant plus difficile à vivre par les nouvelles générations qu’à l’absence d’expérience s’ajoute l’incertitude professionnelle. D’autres aspects à plus long terme seraient à craindre : « selon une étude citée par The Great Reset, 86 % des métiers de la restauration seraient robotisés d’ici 2035 » déplore l’association qui croit plus que jamais dans les valeurs partagées par les 3 200 professionnels titrés qu’elle représente. « Les Maîtres Restaurateurs sont passionnés par leur travail et ce qu’ils portent au travers de leur cuisine et leur établissements. La transmission de ces valeurs : cuisine maison, l’utilisation de produits bruts, frais, de saison, l’engagement contre le gaspillage alimentaire… est essentielle pour une cuisine durable et responsable. C’est pour cela que près de 80% des Maîtres Restaurateurs sont des maîtres d’apprentissage » explique l’AFMR. « Majoritairement, précise son président, Alain Fontaine,  les Maîtres Restaurateurs sont responsables d’un établissement de moins de 10 salariés, ils donnent leur chance en moyenne à 2 apprentis chaque année.  Cependant, de nombreux Maîtres Restaurateurs nous alertent sur la difficulté pour eux de recruter notamment en région. Il était important de réagir. » Cette volonté d’avancer se traduit désormais par la création d’un outil numérique permettant de mettre en relation les besoins des appentis et les opportunités proposées par les Maîtres Restaurateurs au sein de leur établissement. L’idée, avec la réouverture, serait de créer une sorte de compagnonnage qui permettra aux jeunes en quête d’un contrat d’apprentissage de le trouver au-delà du champ local. « Nous voulons aussi pouvoir donner aux jeunes des garantis sur le logement potentiel durant son apprentissage ou encore démontrer la mobilité dont il pourrait bénéficier au sein de notre réseau » ajoute Alain Fontaine.

Alain Fontaine AFMR #maîtresrestaurateurs# apprenti L'apprentissage


Publié par Sylvie SOUBES



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Réceptionniste H/F

75 - PARIS 08

Nous recherchons un(e)réceptionniste d'hôtel expérimenté(e) pour accueillir et servir nos clients. De la réservation de nos hôtes jusqu'au jour de leur départ, écoute et bienveillance sont les qualités requises pour exercer notre métier. CDI temps plein et un week-end sur deux de repos sont les pr

Posté le 19 avril 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

30 - NIMES

Brasserie Bistr'AU + Restaurant Gastronomique Jérôme Nutile (MOF 2011) étoilé Michelin à Nîmes (30), recherche H/F passionné(e), sérieux(se), rigoureux(se), motivé(e) et autonome, pour renforcer son équipe : CUISINE Restaurant Gastronomique * / Brasserie Le Bistr'AU : Second de Cuisine / Chef d

Posté le 19 avril 2024

Pâtissier H/F

63 - CHAMALIERES

Le RADIO, restaurant étoilé Michelin à Chamalières (63) recherche PÂTISSIER (H/F) Repos Dimanche + Lundi + Samedi midi. Salaire motivant. Expérience et esprit d'équipe exigés. Si cette offre vous intéresse, contactez le chef Wilfrid CHAPLAIN 06 98 52 82 00 ou par mail resa@hotel-radio.fr. A biento

Posté le 19 avril 2024