Laurent Branover : "Le vrai luxe, c'est de rendre les clients heureux"

Genève (Suisse) Le directeur général de La Réserve, à Genève, a travaillé sur cinq continents. Des expériences qui lui ont permis d'acquérir des qualités précieuses lorsque l'on veut recevoir.

Publié le 12 mars 2019 à 18:16
 

Enfant, Laurent Branover voulait intégrer la Compagnie maritime d'expertises et devenir professionnel de la plongée en eaux profondes. Suite au refus de son père, il intègre l'hôtellerie, "un peu comme ça, par hasard", se souvient-il. Après des études à l'école hôtelière de Toulouse, il enchaîne les postes : commis, chef de rang, maître d'hôtel… Rapidement, le jeune homme est attiré par le luxe. "Commence par le haut, puis tu verras", se dit-il. Un objectif ambitieux, qu'il a su mener à bien. 

Suite à un drame familial, Laurent Branover a dû, très jeune, apprendre à être indépendant. Une épreuve de la vie dont il a fait un atout, qui lui a permis de beaucoup voyager et lui a apporté une grande ouverture d'esprit. "J'ai eu la chance d'aller sur cinq continents, dont quatre avec Isabelle, mon épouse, et mes deux enfants, confie-t-il. Ces voyages, c'est un peu comme mon chemin vers Saint-Jacques de Compostelle. J'ai découvert différentes religions, j'ai appris à aimer les gens, à être curieux."

 
Laurent Branover a été, entre autres, Directeur Food & Beverage au Sofitel Jin Jiang Oriental, à Shanghai (Chine), puis au Sofitel Wentworth de Sydney (Australie), avant d'occuper le poste de Resident Manager à l'hôtel Metropole Monte-Carlo, à Monaco. Il devient ensuite directeur d'hôtel au Raffles de Singapour, puis au Palais Namaskar, à Marrakech (Maroc), entre 2013 et 2015. Certaines expériences sont plus marquantes que d'autres, avoue-t-il : "Quand j'étais au Maroc et que j'aidais mes collaborateurs à financer l'école de leurs enfants, cela m'a obligé à changer, c'est comme un tournant dans une vie."

 

Un management bienveillant

Aujourd'hui, à bientôt 40 ans, Laurent Branover dirige le palace La Réserve, à Genève (Suisse). L'établissement de 103 chambres dispose d'une situation géographique d'exception, avec une vue sur le lac. Il y dirige une équipe de 260 employés. "Nous avons peu de turnover", explique-t-il, et recrute à dose homéopathique, préférant laisser le temps à chacun de trouver sa place au sein de l'équipe. 
 
Une bienveillance qu'il s'attache à avoir envers son personnel et ses clients. "Il faut prendre le temps de comprendre quand ça va bien et quand ça va mal", souligne-t-il. Et s'il est primordial de savoir recevoir dans ce type d'établissement, le directeur d'hôtel souhaite surtout recruter de "belles personnalités". "Nous devons savoir former nos collaborateurs. Mais certaines choses sont difficiles à apprendre, comme la gentillesse et le sourire. Le CV ne fait pas tout."

Le vrai luxe, selon Laurent Branover, "c'est d'être heureux" et de "rendre les clients heureux". "Tous les hôtels peuvent être des produits d'exceptions, mais ce qui fait le luxe dans ce type d'établissement, c'est que les clients se sentent comme à la maison. Et pour cela, il faut avoir plaisir à les recevoir." Selon lui, un hôtelier est avant tout un aubergiste, une personne qui aime les gens, qui sait les accueillir et les servir. Des qualités que Laurent Branover a pu acquérir et perfectionner au fil de sa carrière, de ses voyages et de ses rencontres. 
 

Photo

Publié par Romy CARRERE



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

68 - ST HIPPOLYTE

Hôtel Le Parc**** et Spa Saint-Hippolyte (68), Restaurant Joséphine «Table Distinguée» recherche H/F Second de cuisine, Chef de Partie. Postes à pourvoir de suite ou à convenir. Expérience dans établissement similaire souhaitée. 39h/ semaine. Cadre et conditions de travail agréables. Tr

Posté le 24 mai 2024

Chef de cuisine H/F

75 - PARIS 07

Le COCORICO rue du Bac recherche h/f CHEF DE CUISINE expérimenté et créatif, cuisine française maison et soignée . 8h-17h repos samedi dimanche. ricaparvis@orange.fr

Posté le 24 mai 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

73 - VAL D ISERE

Avancher Hôtel & Restaurant - Val d'Isère - Savoie Recherche activement pour compléter son équipe de cuisine : - Un Chef de Partie Chaud (h/f) Expérience exigée, une cuisine 100% fait maison Restaurant Avancher - Ouvert tous les soirs sauf le lundi - Poste à pourvoir du 25 juin au 17 septembre

Posté le 24 mai 2024