La vente à emporter pour lutter contre le gaspillage

Armentières (59) Géry Herbaut dirige un établissement de 32 couverts ouvert le midi. Il a décidé de vendre ses invendus à emporter, le soir, à prix réduit. Une initiative gagnant-gagnant.

Publié le 10 février 2023 à 15:05

À l’automne 2022, Géry Herbaut rachète un café à Armentières (Nord) et décide de le transformer en un bistrot gourmand de 32 couverts. Le Bistrot de Géry est ouvert “tous les midis du mardi au samedi, ainsi que les vendredis et samedis soir”, précise le dirigeant, qui emploie un chef et une serveuse. Très vite, il se met à la chasse au gaspi... “Nous y allons à tâtons, car l’ancien propriétaire des lieux ne cuisinait pas. Nous ne pouvons donc pas nous caler sur sa fréquentation pour préparer un nombre de parts”, témoigne Géry Herbaut. Et comme ici, la carte change tous les jours, il y a eu du gâchis. “Je n’ai qu’une chambre froide, pas de congélateur. Je me ravitaille régulièrement chez les producteurs locaux, mes aliments sont frais”, défend le dirigeant.

Il décide alors que les invendus du midi, qui ne peuvent être congelés pour être resservis le lendemain, seront vendus à emporter le soir, à prix réduit. “Ce que j’ai décidé, c’est qu’un plat vendu 11,90 € le midi serait vendu à 7 ou 8,90 € le soir, à emporter. Les entrées, qui sont généralement vendues 5 € le midi, passent à 3 €. Pareil pour les desserts”, détaille-t-il. Pour rentrer dans ses frais, il a fixé ses prix de vente au plus proche de ses prix de revient... tout en prenant en compte qu’il s’agit de plats à réchauffer et non cuisinés sur place pour un service du soir. Et cela fonctionne.

 

Peu d’investissement, mais pas de marge

Le propriétaire fait ainsi la chasse au gaspillage tout en couvrant ses charges. Le seul investissement que Géry Herbaut a dû faire : acheter des contenants hermétiques pour la vente à emporter. Sinon, il fonctionne simplement… “Après le service du midi (100 couverts en moyenne par semaine, NDLR), je constate avec mon chef combien de parts il reste. Puis, vers 17 heures, je crée une publication Facebook en disant ce qu’il reste, et les clients m’appellent pour réserver. Ensuite, ils passent au bistrot le soir même pour régler et récupérer leurs plats”, explique le dirigeant. Et comme le bistrot est ouvert en tant que café jusqu’à 20 h 30, Géry Herbaut est de toute façon derrière le comptoir, même sans service du soir. Et tout le monde est gagnant.

 

vente à emporter #VAE# gaspillage #GéryHerbaut#


Publié par Pour Aletheia Press, Lolita Péron



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Assistant Directeur de la restauration (F&B Manager) H/F

38 - Huez

Le groupe MESS FAMILY, présent dans les Alpes avec les établissements emblématiques de La Folie Douce Alpe d’Huez, La Folie Douce St-Gervais-Megève et Mess Chamonix, vous donne rendez-vous cet hiver dans son tout nouveau lieu, le SPORTING, situé en plein cœur de la station de l’Alpe d’Huez. <br><br>

Posté le 04 mars 2024

Barman(maid)

38 - Huez

Le groupe MESS FAMILY, présent dans les Alpes avec les établissements emblématiques de La Folie Douce Alpe d’Huez, La Folie Douce St-Gervais-Megève, Le Sporting Alpe d’Huez et Mess Chamonix, vous donne rendez-vous cet hiver dans son tout nouveau lieu, le MOOSE BAR, situé en plein cœur de la station

Posté le 04 mars 2024

Serveur H/F

83 - STE MAXIME

Restauration rapide, Sainte-Maxime, cherche pour saison SERVEUSE(EUR). Nourri(e), logé(e). CV: gimondfrancois1@gmail.com 04.94.96.71.00./ 06.18.64.46.41. No.156Z8597

Posté le 04 mars 2024